ZF lance un nouveau système de gestion de l’énergie pour PL et bus électrifiés

Les systèmes de gestion de l’énergie contrôlent l’ensemble des flux d’énergie contenu dans le bus ou poids lourd électrique. Avec sa nouvelle solution logicielle EMS, ZF entend enrichir le marché des véhicules industriels d’une offre des plus attrayantes.

En assumant un rôle clé au sein de la transmission électrique et électrifiée, l’EMS de ZF contrôle toutes les unités auxiliaires telles que les compresseurs d’air, les pompes de direction et la gestion thermique, tout en coordonnant les besoins en énergie de la transmission. Cette approche intégrée a pour but d’accroître l’efficacité des poids lourds à propulsion électrique. En effet, la consommation d’énergie par kilomètre se voit réduite, ce qui se traduit par une augmentation de l’autonomie, voire même une influence positive sur la longévité de la batterie. D’autres avantages apparaissent, par ailleurs, en matière de maintenance, de diagnostic et de réduction des coûts de batterie. ZF propose l’EMS comme complément aux systèmes de transmission électrique pour véhicules lourds déjà en production.

L’EMS proposé par ZF coordonne le démarrage, la disponibilité et l’interaction de tous les composants du véhicule nécessaires au flux d’énergie. Sont ainsi concernés l’état de charge de la batterie, le moteur électrique, ainsi que toutes les unités auxiliaires telles que le compresseur, le convertisseur DC/DC ou encore le système de chauffage.

Une vue d’ensemble systématique, pour plus d’efficacité

« Seule une approche intégrée permet d’accroître davantage l’efficacité des véhicules électriques », explique Winfried Gründler, Responsable de la mobilité électrique au sein de la division Commercial Vehicle Technology de ZF. « Ceci illustre l’importance stratégique que revêt l’expertise logicielle au regard de la stratégie de notre groupe : la mobilité nouvelle génération ». Dans ce contexte, en ayant recours à d’autres fonctions de renom de ZF telles que ePreVision, le groupe peut accroître considérablement la puissance du système.

Grâce à la fonction prédictive ePreVision, le logiciel tient compte du profil topographique de l’itinéraire pour coordonner les besoins en énergie des consommables. Par exemple, dans le cadre de longues descentes prévisibles, le compresseur peut opérer avec l’énergie électrique récupérée. De plus, l’EMS peut également assurer la gestion de la charge au dépôt, où les fonctions prédictives présentent elles aussi des avantages. En effet, si un véhicule est acheminé vers une longue descente lors du premier trajet après avoir quitté le dépôt, les batteries ne sont pas complètement chargées – étant donné que cette phase de récupération a été prévue et prise en compte.

Si la capacité de charge de la batterie diminue lors d’un long trajet, l’EMS peut réduire le besoin en énergie des unités auxiliaires, afin de prolonger l’autonomie. En outre, l’EMS vérifie en permanence l’état de fonctionnement de tous les consommables, simplifiant ainsi le diagnostic.

Une responsabilité globale de gestion de l’énergie

« Avec notre système, nous ciblons les constructeurs de bus et de camions qui ne sont pas en mesure de développer leur propre EMS ou qui souhaitent l’utiliser différemment », déclare Gründler. « Les gestionnaires de flottes, tels que les entreprises de transport, tirent également profit du fait qu’un seul partenaire assume la responsabilité globale de la gestion de l’énergie d’un véhicule ». Dans l’ensemble, l’EMS de ZF favorise un lancement plus rapide sur le marché des bus et poinds lourds 100% électriques et hautement efficaces.

Les constructeurs bénéficient également de la réduction des coûts d’intégration des fonctions. En effet, l’EMS de ZF utilise l’unité de contrôle de la transmission électrique – aucune unité de contrôle supplémentaire n’est nécessaire, le logiciel ZF contrôlant les unités via des interfaces de CAN bus. Ainsi, l’interaction du lecteur et du logiciel de gestion de l’énergie est parfaitement équilibrée.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

LES DERNIERS ARTICLES

RECHERCHE D’ARTICLES