Webfleet Solutions : Nouveautés et intégrations

TomTom Telematics, rachetée en avril 2019 par Bridgestone Europe, a été rebaptisée Webfleet Solutions le 1er octobre. Affirmant l’ambition de « renforcer ses capacités digitales » et « d’élargir sa gamme de solutions dédiées à la gestion des flottes », le manufacturier japonais met la main sur un acteur reconnu dans la géolocalisation et le guidage, très présent sur le marché léger, et qui marque des points sur le marché lourd. En octobre 2019, Webfleet a lancé une solution de suivi de remorque qui complète son offre télématique pour tracteurs. « Nous avons sorti l’an dernier un nouveau boîtier, le Link 710, associé à la nouvelle tablette LC100 pour les véhicules industriels, rappelle Annick Renoux, directrice des ventes France de Webfleet. Celui-ci se branche directement sur le bus Can pour récupérer des données techniques, et sur le chronotachygraphe pour télécharger à distance, analyser et archiver les données sociales. Nous développons de plus en plus de services de maintenance prédictive, de suivi de température, de la consommation de carburant et autres fonctions utiles aux transporteurs. »

Dans cette démarche, Webfleet Solutions a aussi besoin de communiquer avec des partenaires informatiques, et des éditeurs de TMS. Annick Renoux révèle plusieurs cas concrets d’intégrations multiples : « Nous équipons par exemple le distributeur Métro, ou plutôt ses sous-traitants tels que Douh transport (91) et Globe express (75). 300 véhicules portent la tablette Pro 8375. Grâce à une interface avec Mapotempo, éditeur d’une solution d’optimisation de tournées, la tablette affiche les missions calculées par le donneur d’ordres. Sur le même principe, nous collaborons avec Sopalog, qui fournit des sondes de température sans fil. Les informations et les alertes sont transmises sur l’ordinateur Webfleet pour informer le chauffeur. Le suivi de la chaîne du froid apparaît aussi sur l’ordinateur de l’exploitant, sous la forme d’un plug-in. Dans un autre cas de figure, nous équipons les 250 véhicules de la société Options (location d’équipements pour des réceptions). Nous sommes interfacés avec leur logiciel de planification maison pour communiquer avec les chauffeurs. »

Autre exemple : Webfleet équipe Alainé Forwarding avec la tablette Pro 8275 sur 200 poids lourds. Les données sociales (et l’analyse des temps de conduite restants) sont récupérées grâce à une interface avec Continental software service. Webfleet a a également mis en place une messagerie instantanée en plusieurs langues.

Annick Renoux indique enfin plusieurs interfaces avec le TMS ACS Trans de Cofisoft, notamment Gonzales logistique services (33), avec 127 véhicules et Provence Distribution Logistique (83) avec 50 véhicules. Mais aussi  Frappier (85) avec 15 PL et Huguet (36) avec 17 PL. Des interfaces ont également été réalisées avec GPI, chez Samyn (62), avec 155 véhicules ; ainsi qu’avec Akanea, chez Desjouis (61), sur 58 PL. 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES DERNIERS ARTICLES

RECHERCHE D’ARTICLES

TRM MAGAZINE N° 6 DISPO !