Logistique

Volvo Trucks expérimente un transport autonome avec Vera

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat
BAN_Cofisoft_oct19

Présenté en 2018, le véhicule électrique, connecté et autonome de Volvo Trucks, Vera, va faire partie d’une solution intégrée pour le transport des marchandises d’un centre logistique à un terminal portuaire de Göteborg, en Suède. Cette mission, qui consiste à déplacer les conteneurs du centre logistique DFDS de Göteborg vers un terminal à conteneurs APM, est le fruit d’une nouvelle collaboration entre Volvo Trucks et la société de transport et de logistique DFDS. 

Vera peut rouler à 40 km/h.

Nous avons maintenant la possibilité d’implémenter Vera dans un cadre idéal et de développer davantage son potentiel pour d’autres opérations similaires.

Mikael Karlsson, vice-président des solutions autonomes chez Volvo Trucks

L’objectif final est de mettre en place un système connecté composé de plusieurs véhicules Vera contrôlés par un opérateur depuis une tour de contrôle. Le but est de permettre un flux continu et constant de marchandises. 

Nous voulons être à la pointe du transport connecté et autonome. Cette collaboration nous aidera à développer une solution à long terme efficace, flexible et durable pour recevoir des véhicules autonomes arrivant à nos portes, au bénéfice de nos clients, de l’environnement et de notre activité.

Torben Carlsen, PDG de DFDS

Avant de pouvoir être pleinement opérationnelle, la solution de transport autonome sera davantage développée en termes de technologie, de gestion des opérations et d’adaptations d’infrastructure. En outre, les précautions de sécurité nécessaires seront prises pour répondre aux exigences de la société afin de garantir la sécurité des transports autonomes explique Volvo dans un communiqué.

Les transports autonomes à faible niveau sonore et à zéro émission de gaz d’échappement ont un rôle important à jouer dans l’avenir de la logistique et profiteront aux entreprises et à la société. Nous considérons cette collaboration comme un point de départ important et souhaitons progresser dans ce domaine. Vera peut avoir une limite de vitesse, mais pas nous. Les tests ont déjà commencé et nous prévoyons de mettre en œuvre la solution dans les années à venir.

Mikael Karlsson

Plusieurs acteurs, en plus de Volvo Trucks et DFDS, participent à la mise en œuvre de la première mission de Vera. L’initiative est mise en œuvre avec le soutien de l’Agence suédoise pour l’innovation Vinnova, de l’Administration suédoise des transports et de l’Agence suédoise de l’énergie par le biais du programme FFI de recherche sur les véhicules stratégiques et de l’innovation.

Commentaires

commentaires