Une amende de 500 000 euros pour différents acteurs du TRM

L’autorité de la concurrence a annoncé avoir imposé une amende de 500 000 euros (montant cumulé) à différents acteurs du TRM : H2P (bourse de fret B2PWeb), Evolutrans, Astre, Flo, Tred Union, ASTR, l’Otre et l’Unostra.

L’organisme leur reproche d’avoir obstrué, entre fin juillet 2016 et fin février 2018, l’arrivée de nouvelles plateformes en appelant leurs adhérents au boycott. Les entreprises concernées sont : Chronotruck, Fretlink, Everoad, Shippeo.

Selon l’ADLC, les accusés qui avaient comme objectif de favoriser la solution Gedmouv de B2PWeb ont transmis à leurs affiliés respectifs des publications visant  “à les alerter sur les ‘dangers’ allégués résultant de l’utilisation de ces plateformes et logiciels pour la profession et à les appeler à ne pas collaborer avec ces nouveaux acteurs du numérique”.

L’autorité de la concurrence détaille le montant des sanctions : 350 000 euros pour B2PWeb et sa maison mère H2P, 50 000 euros pour Astre, 28 000 euros pour Tred Union, 27 000 euros pour Evolutrans, 25 000 euros pour Flo, 10 000 euros pour l’Otre, 9 000 euros pour ASTR et 1 000 euros pour l’Unostra.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

LES DERNIERS ARTICLES

RECHERCHE D’ARTICLES