Trimble : Analyser la “tolérance” des données de consommation

Comment recueillir les données techniques, les consommations, et pallier aux marges d’erreurs ?
Fabien Dusserre, Directeur du fournisseur d’informatique embarquée Trimble Transport & Logistics France, détaille ici les points de vigilance.
Une interview publiée au sein de l’enquête télématique de TRM le Guide G9 :
http://transpb.cluster031.hosting.ovh.net/telematique-exploiter-ses-donnees-techniques-mais-pas-a-prix-dor/

« Il existe certaines disparités dans le détail et la fiabilité des données selon les constructeurs et les types de véhicules, que nous maîtrisons assez bien. Sur les capteurs embarqués, notre expérience nous permet de jouer sur les paramétrages et de corriger les écarts si besoin.
Sur les chronotachygraphes, les données sont quasiment toujours fiables. La difficulté est de bien régler nos systèmes en fonction du type et de la génération de tachy. A noter une faiblesse sur certains tachy Stoneridge SE5000 : l’échantillonnage de la vitesse étant bridé, nous n’accédons pas aux impulsions à la milliseconde permettant de calculer les accélérations et les freinages brusques. On retrouve ce phénomène sur de nombreux camions Scania qui sont livrés par défaut avec ce matériel.

Concernant le standard FMS, les données sont assez précises mais il faut tenir compte de la marge de tolérance technique. Celle-ci est de +/– 3% sur la consommation. Tous les constructeurs profitent des progrès de l’électronique moteur (c’est particulièrement vrai depuis les générations Euro 6) pour “jouer” avec la tolérance systématiquement en leur faveur, et démontrer que leur véhicule consomme peu.

Résultat : lorsqu’un camion consomme en réalité 30 l/100, la marge de tolérance permet d’afficher 29,1 l/100. Presque 1 l/100 de gagné en toute légalité ! C’est ce qui explique que les gestionnaires de flotte qui comparent les litrages FMS aux litrages pris à la pompe ont toujours l’impression d’avoir “de l’évaporation”. Donc, si cette différence est de l’ordre de 3%, elle est “normale” car voulue par le constructeur. Par contre, si elle est sensiblement supérieure à 3%, et si de surcroît, elle a tendance à fluctuer, il s’agit peut-être d’un vrai problème d’évaporation qu’il faut analyser plus en détail.

Depuis que les nouveaux camions sont très souvent équipés en usine de la télématique constructeur, nous observons que ces derniers font beaucoup moins d’efforts pour fournir en standard une prise FMS disponible et activée. Bien souvent, le client doit réclamer haut et fort lorsqu’il passe commande, pour ajouter cette option dans la configuration du véhicule. La propagande de la télématique constructeur est telle que le réseau de vente a tendance à oublier que cette option est toujours très utile aux clients ! Même lorsque la prise est montée en usine sur certaines gammes, il arrive qu’elle ne soit pas activée, ce qui nécessite un passage en atelier avec une perte de temps et des frais supplémentaires à la clé…
A noter que DAF est le seul constructeur à jouer le jeu depuis des années sur ses gammes CF et XF avec une prise FMS disponible et activée en standard d’usine. Faut-il y voir une coïncidence ? DAF est l’un des derniers constructeurs à ne pas fournir de télématique montée en usine (la solution DAF Connect est installée par le réseau en France).

David Bénard, conducteur ambassadeur du Groupe Mousset sur télématique Trimble

Toutes ces informations sont capitales pour nous et nos clients, puisqu’elles permettent d’analyser la qualité de conduite et la consommation de carburant, via le portail Performance. Nous y avons ajouté l’an dernier des outils destinés à influencer le comportement au volant. Avec la fonction Coach Assistant, les formateurs peuvent faire les retours adéquats aux conducteurs. Le nouvel affichage Driver Scorecard (tableau embarqué d’évaluation conducteur) motive les hommes à adopter une conduite plus sûre et économique.

La qualité de notre module Performance a un impact essentiel dans le choix télématique d’un transporteur. En effet, la part de ROI (retour sur investissement) portée par la réduction de consommation gasoil est la plus importante et souvent, la plus facile à “aller chercher”. Trimble ne communique pas sur une promesse de gain mais nombre de nos clients ont mesuré une baisse de consommation moyenne de 1 l/100 en moins d’un an, ce qui représente environ 100 000 € de gain pour une flotte de 100 poids lourds. Ainsi, l’investissement du module Performance pour un client déjà équipé des boîtiers Trimble s’amortit en moins de 3 mois.

Quelques clients Trimble en France qui utilisent Performance : Groupe XPO (69), Groupe Charles André (26), Groupe Mousset (85), Courcelle (31), Delmotte (02), Eychenne (31), Hemmerlin (68), Socafna (66), TVE logistique (03). »

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES DERNIERS ARTICLES

RECHERCHE D’ARTICLES