Transport routier – surcharge des utilitaires, jusqu’à quand ?

Les gendarmes du peloton de l’autoroute A7 ont intercepté au péage de Valence-Nord, le mardi 13 juin, deux fourgons paraissant suspects, surtout par l’affaissement de leurs suspensions. Ces deux véhicules dont la charge maximale de 3,5 tonnes semblait manifestement dépassée sont soumis à la pesée. Ils avaient aussi attiré l’attention par leur faible vitesse dans une montée. Bilan, le premier fourgon affichait un PTAC de 11,7 tonnes et le second, 9,6 tonnes ! Voici comment un utilitaire léger se transforme en poids lourd.

Les deux utilitaires, roulant ensemble en direction de Sète, étaient chargés de meubles, de l’électroménager, des sacs de vêtements, des vélos… faisant penser à un déménagement, pour des surcharges respectives de 8 et 6 tonnes. Dans ce cas, l’amende requise est de 90 euros par tranche de 500 kilos de surcharge. Des amendes respectives de 1476 euros et 1098 euros ont été établies à chacun des deux conducteurs.

Quant aux deux véhicules, ils ont été emmenés l’un avec une dépanneuse et l’autre sur un porte-engin. Cet épisode prouve l’importance des contrôles pour ne pas mettre sur la route des utilitaires légers en extrême surcharge ce qui est évidemment très dangereux. Mais au bout du compte, pour un contrôlé, combien passent entre les mailles du filet ?

[pro_ad_display_adzone id=”1042″]

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES DERNIERS ARTICLES

RECHERCHE D’ARTICLES