Transport routier, patrons et salariés main dans la main

L’Union internationale des transports routiers (IRU) et la Fédération internationale des travailleurs des transports (ITF) ont publié, le 7 avril, une déclaration conjointe appelant à l’appui des gouvernements et des organismes internationaux pour garantir que les chaînes internationales d’approvisionnement et de mobilité restent actives et efficaces pendant la pandémie de Covid-19.

Le transport routier au service de l’économie mondiale

Cette déclaration résume les principales demandes des transporteurs comme des conducteurs. Les deux organisations attendent une réponse rapide qui reconnait les contributions importantes et le rôle vital du transport routier pour répondre à la crise sanitaire actuelle et la surmonter. Le transport routier par camion comme par autocar constitue un élément essentiel d’une économie mondiale qui fonctionne bien.

Umberto de Pretto, secrétaire général de l’IRU

Umberto de Pretto, Secrétaire général de l’IRU insiste « La pandémie de Covid-19 a braqué les projecteurs sur le transport routier en montrant une fois de plus le rôle indispensable de nos entreprises et de leurs salariés. Le soutien à la continuité et à la résilience des chaînes d’approvisionnement et de mobilité, et la désignation du transport routier en tant que service clé doivent être privilégiés par les gouvernements et les organismes internationaux pour faciliter la réponse et la reprise après cette crise. »

L’IRU et l’ITF appellent donc à une action immédiate pour

  • Désigner le transport routier comme service clé
  • Reconnaître le rôle vital des conducteurs de poids lourds et d’autocars.
  • Traiter et protéger les travailleurs des transports comme des travailleurs clés lors de cette crise sanitaire.
  • Garantir la sécurité et le bien-être des conducteurs grâce à une logistique transfrontalière
  • Offrir un soutien gouvernemental prioritaire aux petites et moyennes entreprises (PME) de transport routier
  • Exiger un traitement et des conditions de travail respectueux des conducteurs par les clients, les expéditeurs et les autres autorités

La profession veut être entendue

Plus important encore, l’IRU et l’ITF insistent fortement auprès de tous les organismes nationaux, régionaux et internationaux à planifier à l’avance et à fournir une assistance financière à l’industrie du transport routier, en particulier aux PME, afin de soutenir la continuité de la mobilité et des chaînes d’approvisionnement.

Steve Cotton syndicat ITF

Stephen Cotton, secrétaire général ITF

« Les chauffeurs sont le facteur le plus important pour faire avancer le transport routier. Collectivement, l’IRU et l’ITF exhortent les gouvernements à reconnaître les conducteurs comme des travailleurs clés et à leur accorder les mêmes protections que les autres travailleurs des services vitaux lors de la réponse de Covid-19. La protection de la viabilité des entreprises et de la santé, des revenus et des emplois des conducteurs est fondamentale pour surmonter la pandémie. » déclare Stephen Cotton. Il  est le secrétaire général de la Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF) – une fédération syndicale internationale composée de 665 syndicats représentant de 20 millions de travailleurs et travailleuses dans 147 pays dans les secteurs maritime, portuaire, routier, ferroviaire et aérien.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES DERNIERS ARTICLES

RECHERCHE D’ARTICLES

TRM MAGAZINE N° 6 DISPO !