Vie des entreprises

Transport routier, la dynamique glisse vers l’Est

Sur en parking, quelque part en France © J.Y.Kerbrat
Jean-Yves Kerbrat
BAN_Cofisoft_oct19

La France est désormais 40 fois plus cabotée qu’elle ne cabote ! Voici l’analyse du CNR

Sorti de la crise depuis 2015, le TRM européen enregistre en 2017 une nouvelle année de forte croissance avec + 4,6 % et dépasse enfin son niveau d’avant la crise de 2008. En France, la croissance de l’activité nationale se poursuit avec un taux de + 3,6 %. L’international fait presque aussi bien que l’année précédente avec une croissance soutenue de + 6,5 %, répartie de façon déséquilibrée à hauteur de + 1,81 pour l’UE15 contre + 9,56 % pour les NEM (Nouveaux États Membres qui sont les 13 États membres les plus récents de l’Union européenne, soit la Bulgarie, Chypre, la Croatie, l’Estonie).

Toutes les sous-activités internationales sont en forte croissance, mais la palme revient au cabotage avec un taux de près de + 17 % sur un an, assuré par les « Nouveaux États Membres » à hauteur de 71 %. La France est désormais 40 fois plus cabotée qu’elle ne cabote.

Les utilitaires légers de l’Est … une certaine forme de concurrence déloyale ! © J.Y.Kerbrat

Fait marquant, la Pologne réalise une percée de plus de + 15 % en un an, propulsant le pavillon au rang de numéro 1 en Europe, détrônant ainsi le leader historique allemand. L’année 2017 est aussi un bon cru pour les grands pavillons du Sud, l’Espagne, l’Italie et la France, qui finissent l’année avec respectivement + 6,5 %, + 7,6 % et + 6,26 % grâce notamment à la bonne performance de leur marché intérieur. L’Allemagne recule avec – 0,83 % en raison de la baisse importante de son activité internationale, – 5,9 %.

Retrouvez tous les chiffres et les explications supplémentaires dans le classement européen 2017 à télécharger.

Commentaires

commentaires

Ban_FrancoAllemand_Oct19