L’exploitation informatique TRM le Guide

TMS Digital Edition d’Akanea : la boîte à outils collaborative

Hélène Kerjean, chef de marché et Arnaud Martin, directeur du développement d'Akanea
Wilfried Maisy
Ecrit par Wilfried Maisy
BAN_Cofisoft_oct19

Dépassé le temps des “simples” interfaces entre informatique embarquée et TMS ? S’adaptant à la multiplication des solutions de gestion informatique, le logiciel de transport se veut aujourd’hui au centre d’une galaxie applicative à plusieurs dimensions, avec ses propres modules de planning, d’analyse financière et de facturation, mais aussi nombre de softs externes. A l’exemple du TMS Digital Edition d’Akanea, présenté sur la  SITL 2019 : « Nous sommes capables, via des interfaces de programmation (API) où des échanges de données informatisées (EDI), de mettre à la disposition des transporteurs différentes briques applicatives sur notre TMS. Soit tout un écosystème du supply chain management (bourses de fret, applications mobiles , gestion électronique de documents, comptabilité, extranet chargeur…), qui s’accompagne de tableaux de bord et d’un suivi de la rentabilité de plus en plus poussé, explique Hélène Kerjean, chef de marché d’Akanea. Une partie de ces interfaces sont standards, mais nous pouvons aussi nous adapter aux demandes spécifiques des transporteurs. »

Devenir une plateforme collaborative

En particulier, sur le marché de la traçabilité, du retour d’information aux clients, certaines flottes veulent travailler avec Shippeo, GedMouv, Transporeon, Transwide… ou s’interfacer avec d’autres systèmes conçus par leurs chargeurs. « Notre rôle est de les accompagner, et devenir ainsi nous-mêmes une plateforme collaborative, puisque le TMS recueille et analyse l’ensemble des données utiles aux transporteurs, explique Arnaud Martin, directeur du développement d’Akanea. L’éditeur de TMS est naturellement le premier interlocuteur informatique et tiers de confiance des entreprises de transport. Notre outil de reporting Vision 360°, qui s’adresse aux dirigeants et aux directeurs d’exploitation, agrège toute la data pour en déduire des éléments de rentabilité, des indicateurs de chiffres d’affaires comparatifs prévisionnels et réels. Les tableaux de bord sont paramétrables, et surtout, nous allons plus loin que de simples requêtes. Nous explorons l’information pour fournir une aide à la décision commerciale. L’analyse des coûts réels se réalise rapidement après l’exécution d’un voyage ou d’une tournée. Elle permet de faire les ajustements nécessaires pour l’exploitation à venir : coût au km/ jour / véhicule par client, temps de chargement anormaux, non qualité chez les affrétés ou conducteurs, mauvaise estimation tarifaire, etc.»

2000 conducteurs utilisateurs de l’application Akanea TMS mobilité

L’informatique mobile comme extension du TMS est au cœur de la stratégie de l’éditeur, qui revendique « au moins 2000 conducteurs utilisateurs de l’application Akanea TMS mobilité ». Laquelle permet aux personnel roulant (moyens propres ou affrétés), depuis un smartphone ou une tablette tactile connectée à Internet, d’accéder aux coordonnées des clients à livrer, de visualiser des itinéraires routiers, de consulter les ordres de transport, de saisir des événements d’exploitation (chargé, livré, etc…), de photographier le récépissé émargé par le client, un colis en avarie et d’associer ces photos à l’ordre concerné. Les conducteurs sur le terrain disposent en temps réel des missions affectées par les exploitants. Les exploitants, de leur côté, prennent connaissance des événements enregistrés par les conducteurs et visualisent en direct les émargés photographiés, entre autres processus de preuve de livraison. « C’est un produit en plein essor, qui répond très bien aux besoins des tournées de distribution. Nous constatons de plus en plus un mixe des solutions, avec des clients qui conservent leur informatique embarquée attachée aux véhicules, et adoptent parallèlement notre application. »

Commentaires

commentaires

Ban_FrancoAllemand_Oct19