SGS active transit et garantie douanière pour tous les transporteurs

SGS TransitNet Transit et douane

SGS est un spécialiste reconnu de l’inspection, du contrôle, de l’analyse et de la certification. La puissance de l’entreprise, plus de 2 600 bureaux et laboratoires à travers le monde avec 97 000 collaborateurs dont 2800 en France dans 120 bureaux apporte des services tout au long des chaînes d’approvisionnement pour les produits agricoles et agro-alimentaires, la pharmacie, la cosmétique, les biens de consommation, les transports, l’énergie, la chimie, l’environnement, les services industriels…

TransitNet, une aide précieuse pour accéder à l’International

Solutions adaptées aux TPE et PME du transport

Avec TransitNet, conçu pour être adapté entre autres aux TPE et PME du transport, SGS apporte de nouveaux services à valeur ajoutée et faisant gagner un temps précieux en s’occupant de tout : entrée des données dans la plateforme, expertise des marchandises en amont (Sensitive Goods Programme) jusqu’à se porter garant, action souvent onéreuse et donc primordiale, pour les acteurs du transport routier, ferroviaire et maritime. Lancé en 2006 pour le secteur de la logistique turque, TransitNet est déployé en France depuis début mars 2020.

Adapté à complexité du transport international

SGS France devient ainsi, via TransitNet, « Holder Of  Procedure » du régime de transit commun européen NCTS, rejoignant plus d’une vingtaine d’affiliés SGS européens*, ainsi que des pays voisins comme, la Moldavie et la Biélorussie donnant accès à l’ensemble du territoire de l’Union économique euro-asiatique (UEEA). TransitNet offre des « services T1/T2/TR/BY » de n’importe quel point de départ de ces pays à l’un des 34** membres actuels du NCTS Common Transit plus la Moldavie et 4 pays membres de l’EAEU (Bélarus, Russie, Kazakhstan et Arménie).

« L’obtention de l’approbation des douanes et la coopération en ce qui concerne l’itinéraire de vos cargaisons peuvent être lentes et complexes, en particulier si des tierces parties sont impliquées. Chez SGS, nous comprenons les complexités du transport de marchandises par voie routière, ferroviaire et maritime, et c’est pour y répondre qu’a été conçu TransitNet », explique Romain Thomas, Business Developer TransitNet, SGS France.

Des solutions adaptées à tous les modes de transports

Comment ça marche ?

La plateforme multilingue et sécurisée, enregistre, contrôle et suit les déclarations de transits électroniques afin de réduire les temps de transport. Véritable atout différenciateur, SGS agit en tant qu’acteur principal auprès des douanes en établissant les garanties pour le compte de ses clients. Elles sont déposées à l’endroit où le transport du client commence et couvrent ses déplacements jusqu’à destination.

Combien ça coûte ?

TransitNet est un système Internet et ne nécessite donc aucune autre infrastructure informatique, type logiciel, qui engendrerait le paiement d’une licence. Le client ne règle que les honoraires pour chacun de ses transits dont le prix dépend de la marchandise mais surtout du montant de la caution.

« Nos équipes expertisent en amont les produits. Plus ils sont à risque ou forte valeur (alcool, luxe, art, tabac, etc.) plus la caution sera importante. Or la plupart des transporteurs ne peuvent assumer ces coûts – c’est là que nous intervenons en tant que garant », ajoute Romain Thomas.

Une expertise étendue

Grâce à la coopération établie avec les différentes administrations douanières aux niveaux local, régional et central, TransitNet fournit des solutions immédiates pour tout problème pouvant survenir pendant le transport. En effet, les douanes traitent avec un fournisseur de services expérimenté et national fiable présent à l’échelle internationale, Transinet fournit aux douanes des informations anticipées (CE 648/2005) et respecte les normes EU-NCTS et turques, permettant un passage rapide aux frontières et l’autorisation rapide du transit.

* Les pays de la région européenne concernés sont : Espagne, France, UK, Irlande, Pays-Bas, Belgique, Allemagne, Suisse, Italie, Slovénie, Croatie, Slovaquie, Hongrie, Serbie, Macédoine, Grèce, Bulgarie, Turquie, Roumanie, Pologne, Lituanie, Estonie, Lettonie

** Les 34 membres concernés : les États membres de l’UE, les pays de l’AELE (Islande, Norvège, Liechtenstein et Suisse), la Turquie (depuis le 1er décembre 2012), la République de Macédoine du Nord (depuis le 1er juillet 2015) et Serbie (depuis le 1er février 2016). Le fonctionnement du régime de transit commun avec le Royaume-Uni est assuré puisque le Royaume-Uni a déposé son instrument d’adhésion le 30 janvier 2019 auprès du secrétariat du Conseil de l’UE.

www.sgsgroup.fr

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES DERNIERS ARTICLES

RECHERCHE D’ARTICLES

TRM MAGAZINE N° 7 DISPO !