Les News

Sécurité routière : fatigue, alcool, distracteurs en top 3 des accidents

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat
BAN_Cofisoft_oct19

Selon un rapport publié par l’ASFA (association des sociétés françaises d’autoroutes) en 2018, 140 accidents ont coûté la vie à 157 personnes sur autoroutes. Sur les autoroutes, depuis les années 2000, le nombre de morts a été divisé par plus de deux  (- 5%). D’une part les conducteurs conduisent mieux. D’autre part, les véhicules sont plus sûrs.

La fatigue

En 2018, la fatigue a été responsable de 18,6% des accidents mortels. 1 accident mortel sur 2 lié à ce facteur survient entre 00h et 9h. Le créneau 6h-8h concentre à lui seul 22 % des accidents mortels. A titre comparatif, en 2017, ce taux était de 25,3%.

Les conducteurs professionnels connaissent les dangers de la monotonie des autoroutes

Alcool, drogues et médicaments

Sur la période 2014-2018, 3 conducteurs alcoolisés sur 5 présentent un taux d’alcoolémie deux fois supérieur à la limite légale autorisée. Le facteur « Alcool, drogues, médicaments » est en cause dans près de 23% des accidents mortels en 2018, contre 25,3% en 2017. Les statistiques 2018 montre une hausse de ces accidents liés surtout à l’alcool.

Les « distracteurs »

En 2018 13,6 % des accidents mortels (11,3% en 2017) étaient liés au téléphone, autoradio, GPS, TV, tablette… Appelés les distracteurs. L’ASFA, inquiète, a initié une étude scientifique dont elle communiquera bientôt les principaux résultats.

Les 35 ans et moins

C’est la vitesse excessive et les manoeuvres dangereuses qui sont principalement à l’origine des accidents mortels chez les 35 ans et moins. L’alcool, la drogue et les médicaments et l’inattention représentent 2 accidents sur 5.

Contresens et recommandations du CNSR

Les contresens ou reculs aux barrières de péage représentent en 2018 près de 6% des accidents mortels. Sur la période 2014-2018, les conducteurs de 70 ans et plus sont à l’origine de 1 contresens mortel sur 2, et 1 contresens mortel sur 3 est le fait de conducteurs sous l’emprise de l’alcool. Pour lutter contre ce fléau largement évitable le Conseil national de la sécurisé routière (CNSR) recommande d’instaurer des signalisations spécifiques (panneaux sur fond jaune, marquage horizontal…) ainsi que la généralisation de messages d’alerte et de prévention sur les PMV et la fonction TA « Traffic Announcement » des véhicules. Les sociétés d’autoroutes ont généralisé depuis plusieurs années des messages d’alerte sur les radios 107.7.

Les personnels des autoroutes prennent des risques. Redoublez de vigilance …

Le personnel autoroutier 

Le nombre d’accidents impliquant le personnel autoroutier entre 2017 et 2018 a baissé de 29 %. Toutefois, 11 agents ont tout de même été blessés dans 132 accidents en 2018, ce qui est encore beaucoup trop. En cette période de vacances, l’ASFA et les sociétés d’autoroutes renouvellent d’ailleurs leurs messages de prudence et de vigilance pour préserver la sécurité des agents autoroutiers. 

Bonnes vacances à tous et soyez prudents sur la route !

Commentaires

commentaires