Les News

Sécurité poids lourds : nouvelles obligations d’ici 2024

Le Parlement européen prend a bras le corps les problèmes de sécurité poids-lourd. Deux amendements existent et généralisent déjà la pose d’un autocollant alertant du danger de « l’angle mort ». Les parlementaires veulent aller plus loin.

Parmi les nouvelles obligations de sécurité on retrouve la mise en place de dispositifs avancés. Ces dispositifs devront être présents dans tous les véhicules neufs, poids lourds compris, à partir de 2022. Ils devront pouvoir s’adapter aux modèles existants à compter de mai 2024.

Les angles morts

Des parlementaires ont récemment proposé des amendements au projet de la loi d’orientation des mobilités pour améliorer la sécurité des cyclistes. Le premier amendement propose de poser un autocollant sur les poids lourds pour informer du danger de l’angle mort. Cette obligation devrait prendre effet à compter du 1er juillet 2020. Son non-respect sera sanctionné par une amende dont le montant est fixé par décret en Conseil d’Etat. 

Le 2ème amendement permettrait aux maires d’interdire les poids lourds de plus de 3,5 tonnes non équipés de système de détection de piéton ou cycliste dans l’angle mort. Ce dispositif existe déjà à Londres. Le programme Direct Vision Standard pour les camions de plus de 12 tonnes va être mis en place à partir du 26 octobre 2020.

Nouveaux équipements obligatoires 

Au printemps, le Parlement européen a décidé de rendre plus de 30 équipements obligatoires sur l’ensemble des véhicules neufs commercialisés dans l’Union européenne d’ici 5 ans. Les nouveaux modèles devraient être dotés :

  • Système d’avertissement en cas de dépassement de la vitesse autorisée
  • Détecteur de perte d’attention du conducteur (distraction, somnolence)
  • Déclenchement des clignotants en cas de freinage d’urgence
  • Freinage d’urgence automatisé
  • Radar de recul
  • Enregistreur de données d’évènements
  • Installation d’un éthylomètre anti-démarrage en mai 2022

La conception des pare-brises va être repensée pour que le nombre d’angles morts soit réduit au strict minimum. Les nouveaux modèles devraient être dotés de ces équipements en mai 2022. Quant à ceux déjà existants, ils devront être équipés avant mai 2024.

La technologie avec vision directe s’appliquera aux nouveaux modèles dès novembre 2025 et aux modèles existants à partir de novembre 2028. Selon l’Union Européenne, ces mesures de sécurité pourraient épargner près d’un millier de vies chaque année. 

Les poids lourds n’échapperont pas à ces nouvelles obligations de sécurité. En effet, ils devront disposer de dispositifs spécifiques comme un détecteur de présence du véhicule ou des systèmes d’alerte concernant les angles morts. La technologie avec vision directe s’appliquera aux nouveaux modèles dès novembre 2025 et aux modèles existants à partir de novembre 2028. Selon l’Union Européenne, ces mesures de sécurité pourraient épargner près d’un millier de vies chaque année. 

Le contrôle technique des poids lourd renforcé

Une nouvelle directive européenne appliquée depuis le 20 mai 2018 prévoit un durcissement du contrôle technique. Depuis 2018, de nouvelles défaillances nécessitent le remplacement de pièces pour poids lourd comme le non fonctionnement ou l’absence des essuie-glaces et lave-glace ou encore le non fonctionnement des feux Stop. 

La prévention des risques des chauffeurs poids lourds incontournable

Outre ces obligations qui impacteront les constructeurs et dont la plupart s’appliqueront avant 2024, la prévention reste le meilleur moyen de diminuer les risques professionnels des chauffeurs de poids lourds. En effet, compte tenu de la fréquence et de la gravité des dangers liés à ce métier, il est important d’évaluer les risques professionnels dans l’entreprise et de rédiger le Document Unique de Sécurité en tenant compte de l’environnement matériel et technique, de l’efficacité des moyens de prévention existants et de leur utilisation. 

Contenu proposé par TODD CHRONO

Commentaires

commentaires