Les News

Secrétaire d’Etat aux transports : une première interview qui en dit long

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat

Première interview pour Jean-Baptist Djebarri. A peine 3 jours que le nouveau Secrétaire d’Etat aux transports est à son poste et déjà les sujets ne manquent pas. Invité de RTL, il a répondu à Alba Ventura sans langue de bois. Et sans surprise, les transporteurs ne sont pas épargnés… « Les transporteurs doivent contribuer aux dommages qu’ils causent et c’est normal » explique-t-il au sujet de la transition écologique. 

Transition écologique, financement des infrastructures, tout se mélange. Dans le même temps il évoque aussi la fragilité des petites entreprises qui sont soumises à de grandes pressions économiques. Oui, et ? Ces mêmes entreprises seront-elles épargnées par les mesures ? Vraisemblablement pas. Et les transporteurs étrangers seront-ils aussi impactés par cette contribution « normale » liée aux « dommages » causés ? Vraisemblablement pas non plus… Il va falloir trouver la bonne formule mais en l’état, les transporteurs ont de quoi s’inquiéter.

Bien sûr, tout le monde doit contribuer à la transition écologique, mais le transport routier participe déjà beaucoup et depuis longtemps à cet effort collectif. En 2014, ils avaient consenti à une baisse de 4cts de la TICPE, or, de nombreuses organisations professionnelles ont pointé le manque le transparence quand à l’utilisation de cet argent. La vigilance est de mise et les organisations professionnelles se tiennent prêtes à embrayer. Le nouveau Secrétaire d’Etat aux transports réussira-t-il à convaincre lors de la prochaine réunion ? Pas sûr du tout….

Commentaires

commentaires