SBTP et STV, le TP en famille et en Mercedes

« Nous sommes des créateurs d’entreprises » explique Pierre-Vincent Bihel sous les yeux de son père Pierre et de Sébastien son frère. C’est le père qui a créé en 2002 la société SBTP dans la banlieue de Caen.

Une entreprise de TP qui s’est installée quatre ans plus tard à Bretteville-sur-Laize. Lieu idéal pour développer l’entreprise reprise par les deux fils en 2016 à la retraite de leur père. L’entreprise ajoute en 2018 une seconde corde à leur arc : la SBV (Société Bretevillaise de Valorisation) pour récupérer et valoriser – en béton, blocs et dalles – les résidus de nombreux chantiers dans la région caennaise. Les deux entités emploient aujourd’hui près de 45 personnes et utilisent une petite dizaine de camions.

Mercedes, le nouvel entrant

« Nous renouvelons notre parc tous les quatre ans. Mercedes est arrivé il y a un an. Nous sommes d’ailleurs très satisfaits du service après-vente » explique Pierre-Vincent Bihel. Ce sont donc quatre produits de Stuttgart qui stationnent aujourd’hui sur le parc de l’entreprise. Deux Actros, deux Arocs. Dans le détail, deux tracteurs Actros 5 1853 dont un équipé avec le système HAD, un Arocs 3245 8×4 carrossé en benne (et de « génération 4 ») et un Arocs 5 3240 8×4 carrossé en toupie à béton. Détail : le pare-chocs orange rime avec SBTP, le vert étant l’apanage de SBV ! Du matériel toujours propre, la propreté faisant partie de l’ADN de l’entreprise. Des camions suivis de près par le distributeur caennais Gorrias (Frénouville) et par les contrats d’entretien et de maintenance de la marque, dont Mercedes-Benz Uptime.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

LES DERNIERS ARTICLES

RECHERCHE D’ARTICLES