Les News

Réduction des émissions, l’UE trouve un accord

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat
Selon un accord trouvé mardi 19 février, les poids lourds devront réduire leurs émissions de 15 % d’ici à 2025 et de 30 % d’ici à 2030. Les constructeurs devront également s’assurer que les véhicules à faibles émissions ou à zéro émission représentent 2% de la part de marché des véhicules neufs d’ici 2025.

Même si la plupart des constructeurs se préparent depuis longtemps à ces nouvelles normes en proposant des gammes de plus en plus propres, l’Association européenne des constructeurs automobiles (ACEA) a fait part de ses inquiétudes en ce qui concerne le manque d’infrastructures nécessaires au développement des énergies alternatives.

“Les constructeurs de poids lourds doivent maintenant commencer à proposer des camions à émissions faibles et à bon prix, afin de permettre d’énormes économies de carburants pour l’industrie européenne du fret”, a de son côté estimé Stef Cornelis, de l’ONG Transport & Environnement. Les spécialistes estiment que les nouveaux objectifs permettront d’économiser 20 000 euros de carburant pour un camion dans les cinq premières années, puis 60 000 euros dès 2030 pour les 5 années suivantes.

Rappelons qu’Iveco travaille depuis longtemps sur des motorisations au gaz, technologie mature aujourd’hui. D’autres constructeurs comme Volvo, Renault Trucks, MAN ou encore DAF proposent également des alternatives au gaz ou électrique. Les pouvoirs publics doivent accompagner cette transition déjà bien amorcée par les principaux concernés. Seulement, dans l’équation, il ne faut pas oublier les transporteurs à qui l’on demande d’être toujours plus compétitifs…

L’accord doit encore être validé par le Parlement et les 28 États membres.

Commentaires

commentaires