Prévoté déploie la plateforme Infinity d’Ekolis

Après son lancement en septembre dernier, la plateforme d’agrégation de données Infinity est déployée chez les transports Prévoté. L’entreprise, qui utilise depuis 2 ans les balises de géolocalisation d’Ekolis pour le suivi de ses 250 remorques, centralisera désormais la gestion de la flotte sur la plateforme.

Dans un premier temps, Prévoté déploie Infinity pour remonter les données provenant de 13 tracteurs et 22 remorques dédiés à son client Stokomani (chaîne de magasins de déstockage de grandes marques). Progressivement l’utilisation d’Infinity sera étendue à l’intégralité du parc. « Avec plusieurs sites, plusieurs filiales et différents logiciels de gestion, Infinity couplée à la solution Dual Control d’identification des appairages entre tracteur et remorque permet aux gestionnaires de connaître à tout moment la situation d’un ensemble roulant, où qu’il se situe et quel que soit le matériel embarqué. Les exploitants mais aussi les clients savent quel conducteur utilise tel tracteur auquel est attelée telle remorque et leur position, ce qui fait gagner énormément de temps », observe Pierre Derniame, responsable informatique des transports Prévoté.

Prévoté prévoit d’interfacer la plateforme Infinity avec un TMS qu’il projette d’installer en 2022 puis avec différentes applications métier développées en interne, notamment dans le cadre de son label “Objectif CO2” via la récupération des kilométrages et des consommations de CO2 afin d’établir des statistiques. Le transporteur compte aussi centraliser sur Infinity les données télématiques de ses différentes marques de camion pour faire de la plateforme le point d’entrée unique pour le suivi du parc de tracteurs et de remorques.

« Utiliser plusieurs plateformes devient compliqué en termes de collecte et traitement d’informations et constitue une perte de temps pour les gestionnaires. Avec Infinity, l’objectif sera de centraliser toutes les datas afin de perfectionner leur traitement unifié en interne. C’estàdire mieux analyser les opérations de transport, les kilomètres parcourus à vide, notre performance, les données sociales des conducteurs, le suivi des livraisons et le contrôle du respect des délais, etc. Sans Infinity, nous devons aller chercher les informations dans différentes applications puis les traiter séparément, ce qui est moins productif », affirme Pierre Derniame.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

LES DERNIERS ARTICLES

RECHERCHE D’ARTICLES