La 5G connecte les poids-lourds

5G au service de la sécurité

Une étape importante est en passe d’être franchie sur la voie d’un trafic entièrement connecté par la communication de véhicule à véhicule avec une expérimentation rendue possible en utilisant 5G NetMobil actuellement testé en Allemagne et qui permet de développer des solutions de communication en temps réel. Seize partenaires industriels et de la recherche sont réunis sur ce projet de communication en temps réel qui concerne l’ensemble du trafic routier.

Réduction accident et pollution

Lorsque les véhicules sont interconnectés et échangent en temps réel avec l’infrastructure et entre eux, il y a une réduction des accidents mais aussi le la pollution. Pour cela, une connexion stable et fiable est une condition essentielle. Il a été décidé d’utiliser la 5G (réseau de 5ème génération) pour réseaux cellulaires ou par des alternatives basées sur le WLAN (ITS-G5). C’est là que seize partenaires se sont associés sur le projet de recherche 5G NetMobil. « Avec le projet 5G NetMobil, nous avons franchi des étapes décisives sur la voie de la conduite entièrement connectée pouvant rendre l’usage de la route encore plus sure » assure Thomas Rachel MdB, secrétaire d’État parlementaire au ministère de l’Éducation et de la Recherche. Le ministère avait d’ailleurs financé le projet de recherche à hauteur de 9,5 millions d’euros.

Thomas Rachel MdB secrétaire d’État

La communication directe Vehicle-to-Vehicle (V2V), Vehicle-to-Infrastructure (V2I) et Vehicle-to-Network (V2N) permet aux utilisateurs de la route d’échanger automatiquement des données en temps réel entre eux et avec leur environnement et au-delà du champ de vision des conducteurs. De nombreuses évolutions sont possibles comme les alertes de croisement qui protègent les piétons et les cyclistes aux intersections lorsqu’il y a une faible visibilité. Pour cela, une caméra installée sur l’infrastructure détecte les piétons et avertit les véhicules en quelques millisecondes afin d’éviter les situations critiques.

Le platooning, les camions en convoi ou peloton

Un autre champ de recherche concerne le platooning, les camions en convoi ou peloton. Les expérimentations sont anciennes mais il faut maintenant que les constructeurs de poids-lourds s’entendent sur les systèmes à utiliser et la 5G est une bonne alternative. Ainsi les camions roulent en toute sécurité à faible distance les uns des autres. Les accélérations, freinages, et la direction sont alors synchronisés par une communication V2V. L’avantage est que les faibles distances entre les poids-lourds, environ 10 mètres, permettent aussi de réduire la consommation de carburant

Les véhicules connectés pour plus de sécurité

L’objectif du projet de recherche est de résoudre les principaux défis posés par la communication en temps réel pour les véhicules routiers. Pour que la conduite entièrement connectée puisse devenir réalité, la communication directe entre les véhicules et avec l’infrastructure doit fonctionner de manière fiable et avec des débits de données élevés, ainsi que des temps de latence réduits.

Gestion de la sécurité

Mais que se passe-t-il si la qualité de la connexion change, s’il n’y a qu’un faible débit de données disponible pour la communication directe entre les véhicules ? Les experts ont élaboré un concept de « qualité de service », qui reconnaît les modifications de la qualité du réseau fourni et les transmet aux fonctions de conduite connectées. En platooning, cela permet d’augmenter automatiquement les distances entre les camions du convoi lorsque la qualité du réseau diminue. Un autre axe de recherche a été la subdivision du réseau cellulaire principal en réseaux virtuels individuels (Slicing).

La qualité du réseau est d’ailleurs l’une des principales problématiques à résoudre, même s’il existe des solutions, en particulier de basculement avec séparation des réseaux en fonction des tâches à réaliser et des informations à transmettre. Ainsi, un réseau peut être réservé à la transmission des données relatives aux fonctions critiques, telle que l’avertissement des dangers. Un autre servira aux mises à jour des cartes GPS.

Approches technologiques différentes

Dans le contexte actuel de ces études et recherches, tous les partenaires du projet 5G NetMobil ne miseront pas forcément sur la technologie de téléphonie mobile 5G pour la mise en réseau de leurs véhicules. Certains ont des approches technologiques différentes pour la communication directe entre les véhicules et l’infrastructure, que ce soit sur la base du réseau cellulaire (5G) ou des alternatives basées sur le WiF-Fi (ITS-G5). On peut supposer que le passage de l’expérimentation à la vraie vie n’est pas pour demain. Attenons donc un peu

Les partenaires du projet 5G NetMobil :

Robert Bosch GmbH (Coordinateur du projet)

Université technique de Dresde (Coordinateur du projet)

Acticom GmbH BMW AG

CLAAS GmbH

Deutsche Telekom AG

dresden elektronik ingenieurtechnik GmbH

Ericsson GmbH

Institut Fraunhofer Heinrich Hertz Heusch/Boesefeldt GmbH

École Supérieure de Technique et d’Économie (HTW) de la Sarre

Logic Way GmbH

Nokia

Université technique de Kaiserslautern

Vodafone GmbH

Volkswagen AG

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES DERNIERS ARTICLES

RECHERCHE D’ARTICLES

TRM MAGAZINE N° 7 DISPO !