Mobileese : analyse de l’atteinte de l’objectif présidentiel

Mobileese a réalisé une analyse de l’objectif 100000 points de charge pour l’infrastructure de recharge ouverte au public en France, qu’Emmanuel Macron et son gouvernement ont fixé pour fin 2021, département par département afin d’estimer les efforts qui restent à réaliser.

Le gouvernement français a annoncé le 12 octobre 2020 : « L’année 2020 est un tournant majeur dans la transition énergétique du secteur automobile. Malgré la crise sanitaire, les immatriculations de véhicules électriques connaissent une progression inédite. Le parc automobile français pourrait comporter plus d’1 million de véhicules électriques et hybrides rechargeables en 2022. »

Le gouvernement a proposé cet objectif en bonne cohérence avec la projection attendue du parc de véhicules électriques et hybrides rechargeables, estimée à environ 1 million de véhicules début 2022 et le ratio d’usage permettant un accès à la recharge pour tous équivalent à 1 point de charge pour 10 véhicules sur le domaine accessible au public.

Analyse méthodologique de Mobileese

Les données relatives aux caractéristiques techniques et la localisation des stations et points de charge ouverts au public doivent être rendues publiques et mises à jour en permanence sur data.gouv.fr selon l’article 13 du décret IRVE du 12 janvier 2017.

A partir de ces informations accessibles à tous, ainsi que les données publiques disponibles pour chaque département (démographie, transport et mobilité, etc.), Mobileese a réalisé une analyse fondée sur une méthodologie acquise ces dernières années, sur la base des données du 20 novembre 2020. Elle détermine le taux d’atteinte de l’objectif en nombre de points de charge correspondants, rapportés à chaque département.

Les résultats départementaux

Les données de points de charge restent absentes sur le site data.gouv.fr pour quelques départements. Gageons que la mise à jour prochaine des données pour ces derniers, et pour tous les autres qui viendront, fera positivement évoluer la situation.

38 départements métropolitains proposent une infrastructure de recharge rapide d’au moins 10 points de charge en courant continu de 50 kW ou plus. Cela permet de recharger pour 200 km d’autonomie en 40 minutes environ. Parmi ces départements, 15 d’entre eux ont équipés plus de 10% de leur réseau ouvert au public en points de charge rapides. Et pour aller plus loin encore, citons ceux qui proposent ce ratio de plus de 10% de points charges rapides sur leurs réseaux et qui sont à plus de 33% de l’objectif de fin 2021 au niveau départemental : le Cantal (avec 89% de points de charge rapides) ; les Landes (39%) ; la Mayenne (18%) ; la Vendée (17%) ; les Hautes-Alpes (167%) ; l’Hérault (14%) ; Tarn, Ardèche, Gironde et Lozère à 13% ; Ariège et Yonne à 11%.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

LES DERNIERS ARTICLES

RECHERCHE D’ARTICLES

TRM MAGAZINE N° 7 DISPO !