Les News

Michelin confirme la fermeture de son usine de La Roche-sur-Yon fin 2020

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat
BAN_Cofisoft_oct19

Il y a une semaine, le 25 septembre, le président de Michelin Florent Ménégaux confirmait les craintes des syndicats quant à l’avenir de l’usine de La Roche-sur-Yon, spécialisée dans les pneus poids lourds. 

Pour se faire entendre et obtenir des réponses, les salariés avaient débrayé deux jours plus tard stoppant alors la production.

Florent Ménégaux, président du groupe Michelin  était attendu de pied ferme. “Nous, on n’a pas besoin de réponses de la direction de l’usine, nous, on veut avoir M. Ménégaux en face et qu’il vienne le dire aux salariés, les yeux dans les yeux”, expliquait Anthony Guilloteau, délégué CGT du site.

Finalement, les craintes se sont révélées justifiées puisque Michelin vient d’annoncer par voie de communiqué la fermeture du site de la Roche sur Yon d’ici fin 2020. 

L’engagement remarquable des salariés, la qualité du dialogue social et les efforts du Groupe n’ont pas suffi à mener à bien le projet « Skipper », destiné à renforcer l’activité du site de La Roche-sur-Yon. Ce projet soutenu par 70 millions d’euros d’investissements n’a pu produire les effets attendus en raison des difficultés du marché des pneus poids lourd haut de gamme, tant en Europe qu’à l’export : marché européen attendu sans croissance, concurrence exacerbée, segment des marques d’entrée de gamme en progression constante.

Communiqué Michelin du 10 octobre 2019.

Les salariés devraient tous être reclassés au même poste ou à un poste différent. Michelin fait savoir que les autres usines en France ne seront pas impactées. 

La priorité du Groupe est désormais d’accompagner chacun des 619 salariés pour construire avec eux leur avenir professionnel. Michelin s’engage à ce que chacun, selon sa situation et ses projets, ait le choix pour la suite de son parcours.

Communiqué Michelin


Commentaires

commentaires

Ban_FrancoAllemand_Oct19