MAN TGE en variante 4×4

Avec les nouvelles variantes TGE 4×4, ouvertes à la commande dès ce mois de Septembre, MAN propose des véhicules à transmission intégrale configurables en fonction de l’utilisation dans une gamme allant de 3,0 à 5,5 tonnes de PTAC. La gamme existante de véhicules légers à transmission intégrale sous forme de châssis et fourgon, est désormais complétée par des camions de 5,0 et 5,5 tonnes, que MAN a développé en collaboration avec l’équipementier autrichien Oberaigner. Les domaines d’application incluent les véhicules de lutte contre les incendies et de secours, les usages dédiés aux services municipaux et collectivités locales, les véhicules pour des utilisations spécifiques dans l’industrie, la construction et les travaux publics avec un potentiel élevé de charge utile.

MAN TGE 5.180 de 5,0 tonnes avec sa nouvelle transmission intégrale Oberaigner.

Un essieu avant converti et une boîte de transfert pour transmission intégrale permanente dans les versions lourdes du Man TGE. La caractéristique commune des nouveaux TGE de 5,0 et 5,5 tonnes est un système de transmission intégrale permanente avec une boîte de transfert et une répartition de la puissance en fonction de la charge entre les essieux (différentiel Torsen). Si l’adhérence diminue sur un essieu, davantage de couple est automatiquement transféré à l’autre essieu sans temps de réponse.

La base des conversions est constituée par des TGE fourgons ou châssis propulsion monte jumelée, avec un rapport de pont arrière de 4,7 à 1, le moteur diesel le plus puissant de 2,0 litres avec 130 kW (177 ch) et 410 Nm de Couple. Les options disponibles comprennent une transmission manuelle à six vitesses ou automatique à huit vitesses et un empattement de 3640 ou 4490 millimètres. De plus, les versions fourgons peuvent être équipés de pneus Super Single en option (dimension 285/55 R16), ce qui permet d’avoir une offre en monte arrière simple, par exemple pour faciliter l’aménagement en ambulance pour les véhicules de secours, ou d’incendie).

La modification de la hauteur du véhicule n’est pas nécessaire pour la conversion de la transmission intégrale, de telle sorte que la hauteur du seuil de chargement reste inchangée ; ce qui constitue un net avantage pour les utilisations comme ambulance par exemple. Surélever le niveau du véhicule de 30 millimètres pour augmenter la garde au sol est néanmoins possible en option.

La charge utile n’est également presque pas affectée, car le poids supplémentaire du système de traction intégrale est d’environ 130 kilogrammes. Par exemple, un TGE de 5,5 tonnes de 177 chevaux avec cabine simple et empattement court a une charge utile impressionnante d’environ 3 370 kilogrammes malgré la transmission intégrale.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES DERNIERS ARTICLES

RECHERCHE D’ARTICLES

TRM MAGAZINE N° 7 DISPO !