Les News Vie des entreprises

L’OTRE dévoile sa nouvelle identité visuelle

Jean-Yves Kerbrat
BAN_Cofisoft_oct19

L’OTRE est l’organisation patronale des PME et TPE du transport routier et des activités auxiliaires. Tous les secteurs d’activité y sont représentés (animaux vivants, déménagement et conservation de biens, transport léger et course, marchandises et logistique, T3P / VTC, transport de fonds et de valeurs, transport sanitaire, et transport de voyageurs. Les temps changent et le transport évolue. Le moment a semblé bien choisi à l’OTRE pour renforcer son image en adoptant une nouvelle identité visuelle. « Tout en gardant ses couleurs originelles le nouveau logo s’inscrit dans une forme de modernité, tourné vers l’avenir, rappelant ainsi la place de l’OTRE dans le monde du transport routier de personnes et de marchandises. » commente Jean-Marc Rivera, délégué général de l’organisation.

La nouvelle identité visuelle a pour objectif de traduire la dynamique qui anime le réseau OTRE. Plus qu’une évolution graphique, cette nouveauté s’inscrit dans un dessein plus vaste : celui d’installer l’OTRE comme un acteur incontournable du monde du transport, tant pour ses adhérents que des représentations patronales et syndicales. Le sigle, élément central est facilement identifiable par tous. Il symbolise tout à la fois le monde du transport, l’implantation dans les territoires avec l’icône de géolocalisation, le partage, l’échange, le dialogue avec l’icône de tchat et, enfin, la route avec le demi-cercle en pointillé au nombre des conseils de métier de l’OTRE. Il s’agit d’une image forte qui reprend la réalité et les valeurs de l’OTRE.

La signature « Faisons route ensemble » a été conservée car reconnue par tous. Elle symbolise tous les services, toutes les implications, toutes les représentations, tous les combats menés par l’organisation au service des personnes, de l’économie et de l’intérêt général des entreprises. Ce travail a été réalisé en collaboration avec l’agence Croizet Communication.

Commentaires

commentaires

Ban_FrancoAllemand_Oct19