Les robots Scallog au cœur du futur entrepôt de Coverguard

Afin de gagner en agilité dans sa logistique et d’accompagner le développement de l’e-commerce BtoB, qui représente déjà 40% de ses commandes, Coverguard va se doter au printemps 2023, dans la nouvelle ZAC de Mionnay, d’un siège social de 1 500 m² et d’un entrepôt de 13 000 m², en remplacement de ses deux entrepôts existants.

A la pointe de l’écologie, ce nouveau bâtiment s’inscrit dans la démarche RSE et le projet d’entreprise du spécialiste des EPI. Il vise également à donner un nouvel élan aux process et usages logistiques pour garantir la promesse client : des milliers de références disponibles et livrées entre 24 et 72 heures aux distributeurs dans toute la France et en Europe de l’Ouest. Pour parfaire son taux de service et s’adapter à un volume toujours plus important de commandes de détail, Coverguard a fait le choix de les automatiser dans son futur entrepôt, avec les solutions robotiques Scallog couplées à une nouvelle solution de gestion d’entrepôt, Reflex WMS.

Richard Crnjanski, Directeur Supply Chain et IT Groupe de Coverguard, confie : «Le modèle d’achat en ligne et de rapidité de livraison d’Amazon, associé au foisonnement des commandes à la pièce et à la réduction du panier moyen, nécessitent d’accélérer nos flux logistiques dans notre nouvel entrepôt pour répondre aux nouveaux besoins de nos clients distributeurs, des GSB des quincailliers… La robotisation Goods to Man selon Scallog devrait nous garantir d’absorber l’effet «Amazon» et de traiter, en toute agilité et efficacité, toujours plus de préparations à la pièce, qui représentent déjà 50% de notre activité logistique».

Automatiser selon les besoins et le ROI attendu par Coverguard – En complément de l’étude détaillée du nouveau bâtiment, Coverguard s’est appuyé au printemps 2021 sur les expertises du cabinet de conseil ETYO pour sélectionner et valider la solution en automatisation la plus adaptée à sa taille, sa croissance et au ROI attendu. La solution Goods To Man de Scallog a fait rapidement la différence, par sa souplesse, son ergonomie et son «bon rapport qualité prix». Le contrat a été signé à l’été 2021 ; le déploiement de la solution Scallog est prévue courant 2023.

Tendre vers toujours plus de productivité et moins de pénibilité – Doté da la solution Reflex WMS, le nouvel entrepôt Coverguard assurera une gestion performante d’un stock important de plus de 5 500 références, représentant un budget l’ordre de 25 à 35 millions d’euros et six mois de vente. Il aura une zone de stockage automatisée Scallog de 600 m2 sous mezzanine, qui comprendra 231 étagères et 8 robots BOBY qui alimenteront une station de picking voire 2. De plus, cette zone Scallog comprendra l’intégralité des références de Coverguard, des produits aux caractéristiques hétérogènes, hormis les « best sellers », une cinquantaine de références à forte rotation, qui seront traités par picking classique.

Avec les solutions Scallog, Coverguard prévoit de doubler voire de tripler sa productivité dans les préparations de commandes de détail et de lisser son pic d’activité en automne, en particulier d’octobre à novembre. Toujours dans le cadre de sa démarche RSE, le spécialiste des EPI entend, à partir de la solution Scallog, réduire la pénibilité au travail de ses opérateurs logistiques ; ils seront accompagnés à toutes les étapes, via le Spot-To-Light et les Put to Light, dans les préparations de commandes de détail et libérés des déplacements, des mauvaises postures et du stress inhérents à leur métier.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

LES DERNIERS ARTICLES

RECHERCHE D’ARTICLES