Les News

Le chinois Geely prend des parts dans Volocopter

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat

Volocopter a annoncé lundi 9 septembre 2019 avoir levé 50 millions d’euros. C’est le chinois Geely, le constructeur automobile, qui a mené le tour de table. De fait, il devient actionnaire minoritaire tout comme Daimler. La start’up allemande se donne 3 ans pour commercialiser son taxi volant. Geely et Volocopter vont par ailleurs créer une joint-venture afin d’ouvrir les portes du marché chinois à Volocopter.

Pour rappel, fin août, Volocopter réalisait un premier vol d’essai à l’aéroport d’Helsinki. Pour prouver que Volocity s’intègre bien dans le paysage aérien, rien de tel qu’un baptême en immersion ! Trêve de plaisanterie, c’est toute la difficulté des drones de transport. Ils doivent à la fois répondre à la certification SC-VTOL publiée en juillet 2019 par l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) et aux règles de trafic aérien.

Le Volocity volera à nouveau en public à Singapour au l’ITS World Congress en octobre 2019.

Commentaires

commentaires