Logistique

L’ADEME lance La Fabrique de la Logistique 

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat
Acteur incontournable de la transition énergétique, l’ADEME souhaite aller plus loin en proposant au secteur de la logistique un espace de réflexion commun. 

« La Fabrique de la Logistique répond aux attentes des acteurs du secteur en matière de partage de connaissances et d’expérimentation. Elle permettra d’impulser la création et l’innovation pour concevoir ensemble des solutions nouvelles répondant aux enjeux de la logistique » souligne Arnaud Leroy, Président de l’ADEME. 

La Fabrique de la Logistique se veut être un lieu d’échange, d’écoute et de partage dont la gouvernance est assurée par un comité de pilotage constitué de l’ADEME, FM Logistic, FNTR, GS1, La Poste, Michelin, Samada (Groupe Monoprix), Novalog et Région Ile-de-France. Ce projet a pour ambition de regrouper de nombreux acteurs : start-up et porteurs d’innovations, donneurs d’ordres, prestataires logistique / transport, organismes de labellisation / financement, pouvoirs publics / collectivités territoriales, associations / fédérations, laboratoires de recherche, incubateurs accélérateurs. 

Tous les acteurs de la supply chain sont ainsi invités à apporter leurs compétences et leurs ressources pour développer des ressources et les partager. Par ressources l’ADEME entend par exemple une plateforme technologique, des données ouvertes, des logiciels libres, des retours d’expérience, des connaissances, des protocoles ou encore des territoires d’expérimentation. “La Fabrique encourage les dynamiques d’innovations ouvertes, selon un cadre de collaboration précis qui repose sur la créativité, le partage et la confiance”, précise l’agence dans un communiqué.

4 premières thématiques ont déjà été identifiées pour lancer les travaux de la Fabrique de la Logistique : 

  • Logistique durable : adopter les solutions pour des logistiques qui prennent en compte les impacts environnementaux, sociaux et sociétaux 
  • Dématérialisation : accélérer la digitalisation des échanges pour accroître l’efficience des opérations 
  • Traçabilité/Tracking : améliorer l’interopérabilité et la qualité de données dans la traçabilité des flux 
  • Intelligence Artificielle & Logistique : accélérer l’adoption des potentialités de l’IA en logistique et Supply Chain 

La Fabrique de la Logistique a pour ambition dans les prochains mois de développer ces quatre thèmes et fédérer un de plus en plus d’acteurs de la Supply Chain. 

Commentaires

commentaires