Hyvolution 2020 : le plein d’hydrogène

Laurent Meillaud, journaliste spécialiste es-nouvelles énergies et voitures connectées, nous raconte sa visite du salon Hyvolution, jusqu’au 5 février, au Parc Floral de Paris (Bois de Vincennes)

“Pour sa troisième édition, le salon Hyvolution voit le nombre d’exposants et le nombre de visiteurs doubler. Le signe que la filière H2 est en plein essor.

Dès l’entrée du salon, le ton est donné. On voit la remorque frigorifique à hydrogène de Chéreau, floquée aux couleurs du transporteur Delanchy, qui la tracte avec un camion de Renault Trucks. Le message est cohérent, car ce transporteur est partenaire d’Energy Observer, le catamaran à hydrogène qui fait le tour du monde. Et Chéreau souhaite pour sa part transformer l’essai du projet ROAD*, sous la forme du concept Next, qu’il souhaite proposer aux professionnels du transport. La remorque se recharge en 10 mn et permet de réfrigérer sans aucune émission de CO2. Autre curiosité de ce salon : l’utilitaire de la société Ulemco, d’origine britannique et qui propose de convertir des véhicules thermiques en modèles zéro émission. C’est l’équivalent de Carsat en France pour l’utilitaire à batterie, mais en mode pile à combustible.

Hyvolution est devenu un gros salon, un peu bruyant et très animé, un peu à la façon de VivaTech. Les conférences et ateliers viennent se superposer à un brouaha un peu entêtant. Mais, c’est aussi le signe d’une bonne santé de la filière hydrogène. On note la présence de constructeurs automobiles (Toyota), d’équipementiers (Plastic Omnium, Faurecia via la région Bourgogne-Franche-Comté) et de géants de l’énergie (ENGIE, Air Liquide, Total). Et les collectivités sont également en force, avec la présence de régions comme la Normandie, l’Occitanie… Du nord au sud, et de l’est à l’ouest, bon nombre de territoires sont là pour exposer leurs projets qui reposent sur des stations délivrant de l’hydrogène vert pour des camions, des bennes à ordures et des utilitaires.

L’ADEME est également présente sur le salon. Elle souhaite plus d’ambition de la part des acteurs et des territoires. C’est la raison pour laquelle elle vient de lancer un appel à manifestation d’intérêt sur les projets d’envergure sur l’hydrogène. Elle veut faire émerger des champions pouvant rayonner à l’échelle national et/ou européenne. Les réponses permettront d’affiner les futurs appels à projets dans la mobilité. Pour sa part, l’AFHYPAC (association pour l’hydrogène et la pile à combustible) souhaite dresser une cartographie de la chaîne de valeur de la filière industrielle. Elle souhaite s’assurer qu’aucune entreprise n’échappe à ses radars, à un moment où la thématique hydrogène prend de l’ampleur.

A l’occasion de cette première journée, Hyvolution a donné la parole à des experts, dont Jean-Luc Brossard, le responsable de la R&D de la PFA (Plateforme de la Filière Automobile et Mobilités). Il se trouve que l’organisme qui chapeaute l’industrie auto en France vient de mettre à jour sa position concernant l’hydrogène. La PFA plaide pour un écosystème européen et énonce un certain nombre de recommandations. Elle souhaite « démarrer un marché centré sur les véhicules utilitaires et industriels (par exemple : bus et camions régionaux), pour rationaliser le déploiement des premières infrastructures ; puis dans un 2ème temps celui des véhicules particuliers nécessitant à la fois un taux d’usage optimisé et un fort rayon d’action ».

En résumé, la filière hydrogène est prête à passer une nouvelle étape. .

*Des partenaires de ce projet, le FCLAB de Belfort et la start-up H2SYS étaient présent sur le stand de la région Bourgogne-Franche-Comté. Ils ont justement accompagné Chéreau et intégré la pile à combustible qui permet d’alimenter en énergie électrique la remorque frigorifique.”

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES DERNIERS ARTICLES

RECHERCHE D’ARTICLES

TRM MAGAZINE N° 6 DISPO !