Hydrogène expérimentation européenne

Dans le cadre d’un projet est financé dans le cadre du programme Interreg Flandre–Pays-Bas, le programme pour la coopération transfrontalière bénéficiant du soutien financier du Fonds européen de Développement régional, un tracteur DAF et sa remorque LAG livrent les supermarchés Colruyt en Belgique associé à la technologie développée par VDL Groep à Eindhoven (Pays-Bas) qui est spécialiste des véhicules électriques et hydrogènes. Le tracteur DAF est équipé d’une batterie Li-ion dont la capacité permet à elle seule de parcourir une distance d’environ 40 kilomètres. Durant cette phase de test, une remorque équipée d’une pile à combustible intégrée sert à recharger la batterie en chemin. Avec 30 kilos d’hydrogène, soit un plein complet, cette pile à combustible (aussi appelée « range extender », prolongateur d’autonomie) permet au camion de parcourir environ 300 kilomètres de plus.

Propre et silencieux

L’objectif est de tester ce poids lourd à hydrogène pendant six mois dans diverses conditions et pour diverses missions, dont le réapprovisionnement des magasins. Ainsi, le distributeur souhaite acquérir un retour d’expérience dans le transport électrique de marchandises, mais aussi prouver que la technologie de l’hydrogène peut être utilement mise en œuvre dans la logistique lourde. Regine Vaneghem, chef du département Transport chez Colruyt Meilleurs Prix, se montre d’ores et déjà enthousiaste : « Notre objectif consiste à acquérir des connaissances et de l’expérience afin de prouver que la technologie de l’hydrogène peut être utilisée efficacement dans la logistique lourde. Nous sommes fermement convaincus qu’à l’avenir, l’hydrogène vert pourra jouer un rôle prépondérant en tant qu’option durable, car il est renouvelable et sans émissions de CO2. Nous sommes ravis de participer à ce projet pilote européen dans le cadre duquel nous intégrons la technologie de l’hydrogène afin de rendre le secteur logistique heavy duty plus durable. »

Regardez la vidéo:

https://youtu.be/aTKyey_d9vk

Depuis 2004, Colruyt a investi six millions d’euros dans des applications innovantes articulées autour de l’hydrogène et produit depuis quelques années de l’hydrogène vert qui est utilisé comme énergie pour une flotte de chariots élévateurs en centre de distribution et pour quelques voitures. Depuis fin 2018, une station-service publique DATS 24 distribuant de l’hydrogène fonctionne à Hal et d’autres stations publiques doivent encore ouvrir.

Collaboration européenne

L’essai effectué avec le camion à hydrogène s’inscrit dans le cadre de Waterstofregio 2.0, un projet de démonstration européen qui vise à engranger des connaissances et de l’expérience dans les applications à hydrogène de grande envergure dans la logistique. En partageant l’expérience acquise à large échelle, Waterstofregio 2.0 entend inspirer d’autres centres logistiques et les inciter à miser également sur les véhicules à hydrogène. La mise en œuvre de ce projet a notamment été rendue possible grâce au soutien financier de l’Union européenne dans le cadre du programme Interreg Flandre–Pays-Bas.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES DERNIERS ARTICLES

RECHERCHE D’ARTICLES

TRM MAGAZINE N° 7 DISPO !