L’exploitation informatique Vie des entreprises

« Everoad me règle en 72 heures » Trois témoignages de transporteurs

Jean-Yves Kerbrat
BAN_Cofisoft_oct19

Lors d’une rencontre avec Maxime Legardez, CEO fondateur d’Everoad, plusieurs arguments avancés avaient tout pour séduire. Mais les promesses c’est bien, l’assurance d’une réalité sur le terrain, c’est bien mieux. « Après trois ans d’existence, nous avons la vocation de rendre plus efficace l’organisation du transport » avance le jeune patron, 33 ans, qui met en place son concept à travers l’Europe. Les clients sont de grands groupes de l’industrie, les partenaires transporteurs essentiellement des PME de moins de 50 véhicules. Elles sont 4500 à être aujourd’hui référencées, cela correspond à 250 000 véhicules, dont 50 % sont français. L’une des promesses irrésistibles d’Everoad pour les transporteurs, c’est bien le paiement en 72 heures, soit trois jours, des prestations de transport. Cette prouesse est rendue possible grâce à un partenariat avec La Banque Postale Crédit Entreprises… alors que le délais de paiement est plutôt de 45 jours au mieux et jusqu’à 60 jours avec des clients directs.

Et ça marche … preuve à l’appui. Premier témoin, Michael Biron, 45 ans, fils de transporteur, a créé MMT (ou 2MT) il y a 2 ans à Epinay-sur-Odon (14). Avec 18 camions, sa flotte est répartie à 50/50 entre des semi-remorques rideaux coulissants et des bennes. Alors qu’il cherchait une voie de diversification pour son activité marchandises générales, il est allé sur Internet où il a découvert Everoad, puis il a collecté des avis « J’ai été mis en confiance et j’ai contacté la plateforme avec laquelle je travaille depuis 3 mois. J’ai les mêmes interlocuteurs qui me connaissent. Ainsi, j’ai pu développer mon trafic sur les régions Nord, le grand-ouest, le Sud. Alors, nous descendons en Everoad puis nous affrétons pour le retour. Et tout cela pour un prix nettement supérieur à la moyenne d’1,35 à 1,40 € le kilomètre au lieu de 1,05 € … avec l’assurance d’être payé 72 heures après la fin du transport » détaille Michael Biron, qui a été éleveur et exploitant agricole avant de se tourner vers le transport routier.

Sylvain Loisel (TRL à Siant MAlo) a choisi Everoad depuis octobre 2018

Ensuite, nous sommes allés parler à Sylvain Loisel, Transport TRL basé à Epiniac (35), ancien conducteur routier, créateur, avec son père (30 ans de route), d’une entreprise en janvier 2018 avec 5 tracteurs-semi. « Avec mon père, nous avons voulu profiter de notre expérience en créant notre entreprise. Il nous fallait trouver des axes de développement. Comme je suis très orienté informatique, j’ai fait des recherches. J’ai pris contact avec Everoad en octobre 2018. Depuis, nous travaillons très régulièrement avec des trafics depuis le Nord vers la Bretagne. Cela représente un fret retour payé 800 €, ce qui est très bien. Tout se passe via une plateforme intuitive, où je sélectionne parmi les offres en cours. Mais j’ai aussi des contacts réguliers avec les responsables logistiques qui sont très compétents. Evidemment, le règlement rapide de chaque transport réalisé via Everoad est très important pour une jeune entreprise comme la nôtre ».

Patrick Nessus a trouvé un service simple et rapide pour développer son entreprise

Enfin, un tour vers l’Est, avec Patrick Nessus, 50 ans, dirigeant d’une entreprise familiale créée par son père en 1966, à Champigneulles (54) proche de Nancy. Avec 13 tracteurs et 14 remorques, les transports Nessus sont des spécialistes de la marchandise générale et fonctionnent avec 60% de clients propres et donc 40% d’affrêtement. C’est là qu’Everoad est entrée en scène « Ayant découvert Everoad, j’ai cru au concept et j’ai joué le jeu. La part des offres en provenance de la plateforme Everoad représente une part croissante de notre activité. Travaillant depuis 6 ou 7 mois avec Everoad, nous apprécions l’efficacité du site et la qualité de relations avec l’équipe. Si nous assurons nous même des lignes vers différentes régions. , avec Everoad, nous essayons d’organiser des trafics aller-retour » détaille Patrick Nessus qui se félicite de l’état d’esprit de ses partenaires. Il poursuit « Everoad a une démarche positive pour nous. Ils ont raison de s’intéresser aux petites entreprises de transport car nous avons le savoir-faire, mais pas les capacités commerciales ».

Le mot de la fin pour Maxime Legardez, « Clairement, les petites entreprises de transport assurent à nos clients une qualité de service et une fiabilité très appréciable. Beaucoup ont compris les avantages que nous leur procurons. Notre plateforme intuitive leur permet de gagner un temps fou … jusqu’au règlement en 72 heures lorsque tous les documents sont validés et documentés dans le système. » Récemment, afin d’être encore plus efficace, Everoad a lancé Cockpit, une nouvelle fonctionnalité à sa plateforme. Il s’agit d’un tableau de bord qui couvre le suivi des envois en temps réel, leur analyse via plusieurs indicateurs de performance, émission carbone incluse, et l’export des données. C’est un moyen d’apporter davantage de visibilité où chaque utilisateur a la possibilité de personnaliser ses propres indicateurs et fournir des informations prédictives sur les prix, les capacités et les risques potentiels pour un transport donné.

Rappelons qu’Everoad a été créée en 2016 par Maxime Legardez pour digitaliser le marché du transport routier de marchandises, en mettant en relation expéditeurs et transporteurs en temps réel. Depuis 2018, Everoad est devenu commissionnaire de transport, pour pouvoir se positionner sur tous les appels d’offres en Europe. En ligne et sans engagement, Everoad offre aux expéditeurs un support comprenant une garantie de capacité via un panel de plus de 4500 entreprises de transport en Europe ainsi qu’un affichage instantané́ du prix du transport, calculé selon les meilleures opportunités du marché́. Il s’ajoute un suivi en temps réel de l’acheminement de la marchandise et un accès dématérialisé à leurs documents de transport et factures. Côté transporteurs, Everoad promet d’optimiser les chargements en proposant du fret spot et régulier, sans intermédiaires, en provenance de chargeurs de tout type, de la PME au grand groupe. Depuis son lancement, Everoad a levé 18 millions d’euros, et compte plus de 90 collaborateurs dans deux bureaux à Paris et Varsovie.

Commentaires

commentaires

Ban_FrancoAllemand_Oct19