Vie des entreprises

En Europe, le ralentissement économique impacte les pays exportateurs

Jean-Yves Kerbrat
BAN_Cofisoft_oct19

La France est touchée par la baisse des exportations

L’Allemagne, la France et les pays du Benelux sont actuellement les plus touchés par le ralentissement économique mondial. C’est ce que démontrent les chiffres actuels du baromètre du transport de Timocom, un outil basé sur la réalité des échanges de fret qui permet à la bourse de fret de présenter, chaque trimestre, l’évolution de l’offre et de la demande de transport.

Ainsi, le nombre d’offres de fret placées sur le marché par Timocom de début avril à fin juin 2019 a baissé de 20 % par rapport au trimestre précédent. « Le protectionnisme économique instauré par le gouvernement américain ralentit le commerce mondial, provoquant une nouvelle chute du volume des exportations. Les pays tournés vers l’exportation tels que l’Allemagne, la France et les pays du Benelux sont actuellement les plus exposés à cette évolution », explique David Moog, business analyst de Timocom.

Les futures relations économiques avec le Royaume Uni sont à imaginer

Impressionnante chute de 56% des exportations vers la Grande-Bretagne

Au total, au second trimestre, 21 817 710 offres ont été placées via la « Smart App Frets » qui permet aux entreprises de déposer et de gérer leurs offres de transport dans la bourse de fret alors que le nombre d’offres placées au trimestre précédent était de 27 565 605. Selon David Moog, ce recul concernerait en grande partie le transport de produits industriels et de biens d’équipement, notamment issus du secteur de la sous-traitance. 

Le Brexit imminent a également des conséquences inattendues. « Alors que le premier trimestre a connu une nette augmentation des quantités transportées due à la reconstitution des stocks, nous connaissons actuellement une chute des volumes vers la Grande-Bretagne », rapporte David Moog. Timocom annonce, pour le second trimestre, une chute vertigineuse de 56 % des exportations d’Europe vers la Grande-Bretagne par rapport au premier trimestre 2019.

La chute du trafic transmanche est impressionnante

L’évolution des exportations au sud de l’Europe résiste à cette tendance. D’avril à juin, l’Italie, l’Espagne, le Portugal et la Grèce ont transporté nettement plus de marchandises vers d’autres pays européens qu’au trimestre précédent, avec une augmentation de 21 %. La raison est en lien avec la saison des fruits et légumes bat son plein dans ces pays. Le baromètre du transport permet à Timocom d’analyser avec précision, chaque trimestre, les données relatives à l’évolution de l’offre et de la demande de transport, dans la bourse de fret. Avec plus de 130 000 utilisateurs et jusqu’à 750 000 offres internationales de fret et de véhicules chaque jour, la bourse de fret exploite le plus grand système numérique pour le transport routier de marchandises en Europe.

Commentaires

commentaires

Ban_FrancoAllemand_Oct19