Dashdoc signature sans contact

Dashdoc lance la signature sans contact pour les eCMRs Dashdoc a développé la fonctionnalité de signature sans contact des lettres de voiture, afin d’aider les entreprises de transport dans l’adoption des gestes barrière et éviter la propagation du Covid-19. Les transporteurs, les conducteurs et les destinataires peuvent faire signer les eCMRs et vérifier les informations des documents de transport, en toute sécurité en respectant la distanciation sociale.

La nouvelle méthode de signature sans contact évite au minimum 10 contacts physiques entre les exploitants, les conducteurs, les sites de chargement et déchargement et les services facturation.

“Cette fonctionnalité est une demande forte de nos clients car depuis le début de l’épidémie les conducteurs et signataires ne souhaitent plus s’échanger d’objets, ce qui amène les conducteurs à signer à la place des signataire. La signature sans contact permet donc à la fois de se conformer aux contraintes sanitaires tout en sécurisant les transporteurs qui obtiennent une véritable signature authentifiée”, explique Fabien Poulard, le directeur de produit de Dashdoc.

Les conducteurs n’ont plus besoin de faire passer les lettres de voiture papier ou leur portable de main en main. La signature sans contact des lettres de voiture permet ainsi de répondre à plusieurs problématiques pour les transporteurs, puisqu’elle constitue une mesure appropriée pour protéger la santé et la sécurité de ses salariés, mais aussi pour limiter le risque de non-paiement dû à l’absence de signature des lettres de voiture électroniques ou papiers.

Dashdoc a ainsi constaté une augmentation de 13% des lettres de voiture sans signature suite à la crise sanitaire du Covid-19. Pour Jérôme Tome, référent des métiers d’exploitation chez Mauffrey, la signature sans contact est la solution aux problèmes posés aux acteurs du transport par la crise sanitaire actuelle.

Comment ça marche ?

Depuis l’application mobile de Dashdoc, le conducteur sélectionne la méthode de signature sans contact et choisit le signataire depuis le carnet d’adresses. Il transmet ensuite la demande signature d’eCMR par email au destinataire.

De son côté, le destinataire recoit la demande par email avec le lien pour accéder au portail de signature électronique, disponible en français et en anglais. Ensuite, le signataire peut vérifier les informations de la marchandise, consulter la lettre de voiture électronique, et émettre des réserves si besoin. Une fois validées, il peut finalement apposer sa signature sans contact et de son propre portable.

 

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES DERNIERS ARTICLES

RECHERCHE D’ARTICLES