CST les choix énergétiques d’un transporteur

Les Transports CST, basée à Darvoy (Loiret) a fait le choix du gaz et du biodiesel pour ses derniers achats de véhicules. Ce sont quatre tracteurs Scania R 450 biodiesel qui viennent de rejoindre une flotte de 52 poids lourds dont un au gaz et désormais quatre fonctionnant au biodiésel.  « Le Scania motorisé gaz circule en région parisienne. Pour les autres régions nous avons choisi le biodiesel qui offre plus de souplesse et un coût moindre à l’achat. Une cuve de 50 m3 nous permet de nous fournir directement auprès du groupe Avril, spécialisé, entre autres, dans les biocarburants » explique Suleyman Cirpan, dirigeant des Transports CST. Spécialisé dans les transports pour l’agro-alimentaire et la grande distribution, mais aussi dans l’industriel et les matériaux de construction, les deux agences des Transports CST couvrent toute la France à commercer par le Centre, l’Île-de-France, la Bourgogne, Auvergne-Rhône-Alpes et Midi-Pyrénées.

Scania, des solutions alternatives aux énergies fossiles

Scania R450 fonctionnant au biodiesel

Biodiesel, gaz ou biogaz, diesel synthétique (HVO – Hydrotreated Vegetable Oil ou xTL), bioéthanol et électrique, Scania offre le plus large choix de motorisations et de solutions alternatives aux énergies fossiles. Car Scania est convaincu qu’il n’existe pas de solution unique pour un transport durable mais plusieurs solutions selon divers critères. Le choix de la solution de carburant alternatif implique avant tout une compréhension précise de la situation des clients et doit se faire en partenariat avec tous les acteur impliqués dans la transition énergétique. Parmi les nombreux critères pris en compte, les conditions précises d’exploitation du futur véhicule, les exigences des potentiels chargeurs, les contraintes mais aussi opportunités locales sont étudiées dans le détail.

Le biodiesel

Aujourd’hui Scania propose cinq puissances Euro 6 biodiesel : 320, 360, 410, 450 et 580 ch. Ce large éventail, permet d’utiliser du biodiesel dans une vaste gamme d’applications allant des autobus aux véhicules pour service contraignant, comme les grumiers. Pour les transporteurs, l’utilisation du biodiesel B100 est d’une grande simplicité et permet de réduire les émissions CO2 jusqu’à 66 %. Et si le biodiesel vient à manquer momentanément, le moteur peut fonctionner aisément mais temporairement avec du gasoil B7 ordinaire ou un mélange des deux. À l’inverse, lors de leur revente en tant que véhicule d’occasion et si le nouvel acquéreur le souhaite, les véhicules peuvent à nouveau être reconvertis pour une utilisation au gasoil. La valeur résiduelle est donc maintenue à son plus haut niveau.

Le bioéthanol

En 280 ch et 410 ch, 5 ou 6 cylindres, les moteurs fonctionnant au bioéthanol sont construits à partir de la plateforme des moteurs diesels de 9 ou 13 litres de Scania à injection XPI. Le bioéthanol est un carburant liquide, facile à manipuler, à stocker et à conserver. Il est produit à partir de matières amylacées (maïs, blé), sucrières (betterave, canne à sucre,…) mais aussi résidus (marcs de raisin, mélasse, déchets fermentescibles…). L’utilisation d’éthanol de génération avancée, permet une réduction de plus de 90% des rejets de CO2.

Le biogaz et le gaz

Scania bénéfice d’une expérience éprouvée dans le domaine des véhicules gaz. Ces derniers sont disponibles avec des moteurs de 9 ou 13 litres à allumage commandé utilisables sur des autocars et des autobus (280 ch, 320 ch),ou sur des camions (280 ch, 340 ch, 410 ch). La réduction des émissions de CO2 par rapport au diesel, est de 15 % maxi pour le gaz d’origine fossile, et jusqu’à 80 % pour le biogaz.

Le diesel synthétique (HVO ou xTL)

Il s’agit d’un gasoil soit paraffinique de synthèse soit obtenu par hydrotraitement. Le diesel synthétique est un carburant présentant de nombreux avantages. Il ne nécessite pas d’adaptation sur un moteur diesel traditionnel ce qui le rend compatible avec l’ensemble des 11 moteurs proposés par Scania. Ce carburant a des propriétés supérieures à celles du gasoil d’origine fossile et est utilisé en mélange dans le gasoil commercial : les moteurs Scania peuvent accueillir jusqu’à 100 % de diesel synthétique. Les besoins en entretien liés à l’utilisation de ce carburant sont réduits et le diesel synthétique offre d’importantes réductions de CO2 pouvant atteindre 90 %.

L’hybride Scania (VHE et VHR)

Scania propose également un véhicule hybride électrique (VHE) et un véhicule hybride rechargeable (VHR). Ces deux véhicules sont équipés d’un moteur 9 l 5 cylindres en ligne Scania fonctionnant au diesel synthétique (xTL) ou au gasoil et travaillant en parallèle avec une unité électrique générant une puissance de 130 kW (177 ch) et 1 050 Nm. La capacité de la batterie lithium-ion rechargeable est de 7,4 kWh afin d’assurer une longue durée de vie. Les camions peuvent se déplacer uniquement en mode électrique sans l’aide du moteur thermique grâce aux auxiliaires électriques de direction et de freinage.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES DERNIERS ARTICLES

RECHERCHE D’ARTICLES

TRM MAGAZINE N° 6 DISPO !