Transport routier les conducteurs demandent davantage d’attentions

conducteur droit de retrait covid-19

Alors que les transporteurs routiers français et européens mettent les bouchées doubles (et même triples) pour assurer des missions essentielles au pays, trois syndicats, FO, CFTC, CFDT, appellent les conducteurs à exercer individuellement leur droit de retrait en cas de manquements aux mesures de protection sanitaire contre le coronavirus à partir de lundi 30 mars. Ils demandent également l’arrêt des transports non essentiels.

Le Covid-19 est installé et chacun doit être attentif

Bien évidemment, il ne s’agit pas d’un appel à la grève mais de renforcer la vigilance de chacun. Compte tenu des efforts des entreprises de transport et du dialogue instauré depuis le début de le crise sanitaire et plus encore au confinement de la population, il est peu probable que cet appel ait des répercussions sur le trafic.

conducteur droit de retrait covid-19

Pour les conducteurs, c’est au moment de la livraison que le risque est réel

Un conducteur que nous avons pu joindre ce dimanche 29 mars nous confirme que dans son entreprise « les informations en ce qui concerne les règles de précaution pour le Coronavirus sont transmises et le matériel est fourni pour que nous puissions effectuer nos missions dans les meilleures conditions possibles de sécurité et d’hygiène. Fournitures de gants latex, masques de protection et gel hydroalcoolique. En ce qui concerne le droit de retrait aucun de mes collègues n’en a fait la demande. Notre entreprise assure une large diffusion des informations que nous devons savoir. »

Les conducteurs réclament un accueil digne

Quoiqu’il en soit, le Covid-19 est installé et chacun doit être attentif. A commencer par les gestes barrières et l’hygiène, comme se laver les mains. Naturellement, les conducteurs routiers continuent, à juste raison, de demander un accueil digne sur les routes comme dans les entreprises autant pour les aspects sanitaires que pour la restauration.

Les gouvernements doivent aussi améliorer d’urgence le passage aux frontières partout en Europe pour ne plus voir des scandales comme ces dizaines de conducteurs repoussés à l’extérieur des bâtiments administratifs, dans le froid, de la douane de Saint-Louis Bâle …

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

2 réponses

  1. Bjr et que fait-on pour la douane de st Louis/ bàle ou c’est une vraie honte des kilomètres de bouchons, ensuite arrivé sur place aucune hygiène bloc, wc fermé,douche fermé et rien pour se restaurer mais le pire c’est que l’on est entassé comme du bétail pour faire les démarches de dédouanement une honte aucun respect on est pris pour des pestiféré

    1. Bonjour, tout à fait d’accord. J’en ai parlé dans l’un derniers articles. C’est inadmissible. Je vais essayer d’en savoir plus … bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES DERNIERS ARTICLES

RECHERCHE D’ARTICLES

TRM MAGAZINE N° 6 DISPO !