Covid-19 : l’automobile au secours de la médecine

SEAT respirateur covid-19

Alors que le coronavirus fait des ravages dans le Monde et c’est loin d’être terminé, les constructeurs automobiles prennent des initiatives ou sont parfois mis à contribution par les gouvernants. Au Etats-Unis Donald Trump a intimé l’ordre à General Motors de fabriquer des respirateurs … l’industriel a très moyennement apprécié ! De ce côté-là, en Europe, ça va mieux. Les constructeurs automobiles sont partants pour donner un coup de main aux services de santé. Certains pourraient fabriquer des masques, mais l’équipement le plus précieux s’appelle bien un respirateur. En Allemagne, Mercedes en propose, en Espagne, pays durement touché, c’est SEAT qui est concerné.

En collaboration avec les autorités sanitaires, la marque du groupe Volkswagen  fabrique des respirateurs automatisés à l’aide de moteurs d’essuie-glaces modifiés. Ils sont 150 employés de plusieurs secteurs de l’entreprise à travailler pendant une semaine sur le modèle définitif après avoir conçu 13 prototypes. Le respirateur est actuellement soumis à des tests plus poussés dans le cadre de la procédure d’homologation Martorell.

Une chaine d’assemblage pas comme les autres

La chaîne d’assemblage, au sein de l’usine de Martorell, qui accueille habituellement le modèle SEAT Leon a été reconfigurée. Passer de la production de voitures à celle de respirateurs en un temps record est le résultat du travail méthodique d’employés particulièrement motivés par un large élan de solidarité.  « Le fait de savoir qu’avec notre savoir-faire nous pouvons produire en masse des équipements qui sauveront des vies, a motivé tous ceux qui participent à ce projet » se félicite Nicolás Mora responsable de production de SEAT Martorell.  Depuis le début de la crise provoquée par le COVID-19, plusieurs initiatives ont été lancées chez SEAT pour lutter contre la propagation du virus.

Covid-19, respirateur, SEAT

Pour SEAT la rapidité de réalisation est un défi

Original: un moteur d’essuie-glace dans le respirateur

Une équipe d’ingénieurs s’est attelée à la conception de plusieurs prototypes jusqu’à la production du modèle définitif. Les respirateurs fabriqués à Martorell sont produits grâce à l’utilisation des pignons imprimés en 3D, d’arbres de transmission et du moteur modifié d’un essuie-glace. L’objectif était de réaliser des respirateurs de la plus haute qualité. L’Oxygenest le résultat de ces travaux, conçus en collaboration avec Protofy.XYZ. « Utiliser une chaîne d’assemblage qui fabrique des châssis automobiles et l’adapter pour fabriquer des respirateurs automatisés a été une gageure en un temps record d’une semaine seulement », précise Sergio Arreciado de l’Ingénierie des Processus de SEAT.

Covid-19, SEAT, respirateur

Un moteur d’assuie-glace dans le respirateur

Chaque respirateur, comportant plus de 80 composants électroniques et mécaniques, est soumis à un contrôle qualité approfondi avec une stérilisation aux rayons ultraviolets. Un respirateur est actuellement soumis à des tests dans le cadre de la procédure d’homologation. Entre-temps, la ligne continue de fonctionner « Le simple fait de savoir que nous avons essayé de contribuer à sauver des vies rend tout ce travail utile » ajoute Francesc Sabaté de la R&D de SEAT.

La France s’arme pour produire 10 000 respirateurs en 50 jours

En France, une association de quatre grands industriels va construire des respirateurs. Air Liquide, Groupe PSA, Schneider Electric et Valeo relèvent le défi de produire 10.000 respirateurs en 50 jours entre début avril et mi-mai en réponse à la demande du Gouvernement. Les industriels concernés ont mis en place un groupe de travail d’une trentaine d’experts en achats et industrialisation afin de définir le plan d’actions nécessaire pour augmenter la production des respirateurs Air Liquide Medical Systems déjà référencés par de nombreux hôpitaux en France et à l’étranger. Ce défi industriel fera également appel à la contribution exceptionnelle d’une centaine d’entreprises partenaires pour assurer la fourniture des 300 composants essentiels à la fabrication de ces équipements médicaux.

Au sein de ce groupement, Valeo prête son support aux équipes d’Air Liquide en : – constituant une équipe dédiée d’acheteurs Valeo en charge de la gestion des fournisseurs et de l’approvisionnement des pièces nécessaires à la production des respirateurs. Cette équipe va permettre de répondre à l’accélération de la production et aux besoins accrus de composants sur la chaîne d’approvisionnement. Les spécialistes R&D viendront en renfort pour couvrir les compétences en technologies du plastique, de la mécanique et de l’électronique. Il s’agit aussi de former les équipes de production nécessaires à la montée en cadence rapide.

 

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES DERNIERS ARTICLES

RECHERCHE D’ARTICLES

TRM MAGAZINE N° 6 DISPO !