Coronavirus stade 3 emballement des annonces gouvernementales

coronavirus

Phénomène aujourd’hui mondial, la pandémie Covid-19 se propage en Europe. En France, le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, annonce samedi 14 mars à 20h00  « La circulation du virus est intense et rapide. Nous allons vers une épidémie généralisée dans les prochains jours. Il n’y a pas suffisamment de prise de conscience par les Français et toutes les régions sont désormais concernées ». Les événements vont désormais très vite sur tout le territoire européen où les pays prennent chacun et de façon désordonnée, c’est-à-dire sans concertation, des mesures coercitives à l’application quasiment immédiates.

Jérôme Salomon, directeur général de la santé

Juste avant Jérôme Salomon, le Premier ministre Edouard Philippe a donc annoncé la fermeture de tous les lieux recevant du public (sauf alimentaires, pharmacies, stations-services, banques …)  à partir de samedi 14 mars à minuit alors que la France compte 4.500 cas confirmés de coronavirus, dont 91 mortels. « Les scientifiques les disent. La meilleure façon de lutter contre l’épidémie, c’est la distanciation sociale » assure Edouard Philippe qui décide de marquer les esprits “Je le dis avec gravité. Nous devons tous ensemble montrer plus de discipline dans l’application de ces mesures

Preuve de la nécessité d’un acheminement efficace des marchandises. Un magasin de la banlieue parisienne le 13 mars.  ©JY Kerbrat

Parmi d’autres, les professionnels de la route sont durement impactés. Les premiers sont les autocaristes pour deux raisons, la baisse des déplacements touristiques et le ramassage scolaire qui représente pour beaucoup une part importante de leur chiffre d’affaires.

Précautions des salariés et des clients dans un magasin en Ile-de-France ©JY Kerbrat

Le transport routier de marchandises se trouve également sérieusement impacté par les baisses d’activités industrielles. D’autres le sont moins comme le transport frigorifique ou le vrac liquide. Mais lorsqu’on parle de transport routier, il ne faut pas oublier les conducteurs qui  doivent non seulement alimenter le pays de toutes sortes de denrées et biens divers, mais aussi pouvoir se nourrir et se reposer.

Les restaurants routiers doivent rester ouverts pour accueillir les conducteurs

Alors que le premier ministre a annoncé la fermeture des restaurants, l’OTRE vient d’écrire au secrétaire d’Etat aux transports en ces termes « il est indispensable que les centres routiers restent ouverts afin de garantir l’accès à la restauration et aux douches sur le réseau non concédé. A défaut vous risquons de rencontrer de sérieuses difficultés avec nos conducteurs. Nous entendons que les stations-services restent ouvertes, ce qui est positif, et de ce fait permettre l’alimentation des conducteurs et les douches principalement sur le réseau concédé. Il faut garantir un service identique sur l’ensemble du réseau routier ». Espérons que l’organisation patronale soit rapidement entendue.

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES DERNIERS ARTICLES

RECHERCHE D’ARTICLES

TRM MAGAZINE N° 6 DISPO !