Logistique

Compétitivité de la chaîne logistique française : des propositions bien accueillies

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat

Lundi 16 septembre, à l’occasion de la visite d’Edouard Philippe dans les entrepôts d’ID Logistics à Aulnay-Sous-Bois, Eric Hémar, PDG du groupe et Président de l’Union TLF, et Patrick DAHER, PDG du groupe Daher, ont remis leur rapport pour promouvoir une chaîne logistique plus compétitive.

BAN_Cofisoft_oct19

Lundi 16 septembre, à l’occasion de la visite d’Edouard Philippe dans les entrepôts d’ID Logistics à Aulnay-Sous-Bois, Eric Hémar, PDG du groupe et Président de l’Union TLF, et Patrick Daher, PDG du groupe Daher, ont remis leur rapport pour promouvoir une chaîne logistique plus compétitive. Ce rapport s’inscrit dans le cadre de la mission ministérielle de février sur la compétitivité de la chaîne logistique française.

Ce rapport propose des mesures concrètes pour rajeunir la filière. A en croire le discours du Premier Ministre notamment sur la gouvernance commune privé/public, le mot est passé. C’est une bonne chose car la filière contribue largement à l’économie du pays avec 10% du PIB national et 1.8 millions d’emplois répartis sur le territoire. Malgré cela, face à nos voisins européens, le secteur de la logistique n’est pas assez compétitif. Les chiffres du dernier classement 2018 de la Banque mondiale parlent d’eux-même. L’Allemagne est numéro 1, Pays-Bas 2ème, Belgique 4ème et la France seulement 16ème !

En portant ce rapport dans l’intérêt de la profession, nous souhaitions que notre filière retrouve la compétitivité qu’elle mérite ! Nous avons de nombreux atouts : des infrastructures de qualité, un foncier disponible, de réelles capacités d’innovation notamment en matière de numérique… Il existe, cependant, des freins et c’est par une gouvernance partagée public/privé que nous pourrons développer tous ensemble une logistique moderne, sociale et durable. Nous saluons les annonces faites ce jour par le Premier ministre qui valident cette nouvelle organisation. Les 6 mesures viennent traduire nos propositions pour redresser la filière !

Eric Hémar, PDG d’ID Logistics et Président de l’Union TLF

Lors des travaux préparatoires de cette mission ministérielle sur la compétitivité de la filière, l’Union TLF et la FNTR avaient proposé de regrouper l’ensemble des acteurs au sein d’une même structure: France Logistique. Le Premier ministre a abondé en ce sens et a annoncé vouloir organiser cette gouvernance commune en deux volets. D’un côté France Logistique et de l’autre une taskforce logistique qui déroulera le plan d’actions avec l’Etat, France Logistique et les filières du territoire.

La profession salue les 6 mesures annoncées pour redresser la filière :

1/ Un point de contact unique aux frontières

2/ La simplification des implantations logistiques

3/ Une plateforme numérique ouverte à tous les acteurs

4/ Un benchmark européen sur la règlementation

5/ Une révision de la fiscalité des entrepôts logistiques

6/ L’accompagnement des transformations de l’emploi et des compétences

Commentaires

commentaires

Ban_FrancoAllemand_Oct19