Chronofresh exploite les conteneurs Melform

Chronofresh relève les défis sur la chaîne logistique du froid. Son responsable Solutions de transport sous température dirigée à la direction des opérations de Chronofresh partage son analyse sur ce marché et présente les offres express de Chronofresh. Interview exclusive.

Transportissimo : Gilles Sposito, vous êtes le responsable Solutions de transport sous température dirigée Chronofresh à la direction des opérations de Chronopost, quelle est la valeur ajoutée de Chronofresh ?

Gilles Sposito (GS) : Depuis 2015, Chronofresh propose une offre de livrai- son express de produits alimentaires secs, frais et surgelés. Accessible partout en France, Chronofresh garantit la livrai- son auprès des professionnels et des particuliers dans le respect des règles de sécurité des denrées alimentaires incluant bien entendu le maintien de la chaîne du froid. Ce service est dorénavant étendu à la Belgique et à l’Espagne pour les produits frais et à destination de plus de 230 pays pour les produits secs.

TPO : Quelles sont les attentes de vos clients et les évolutions constatées sur les marchés de Chronofresh ?

GS : Le développement des circuits courts, l’optimisation des stocks et des DLC, les évolutions inhérentes aux contraintes de logistique urbaine ainsi que l’essor du e-commerce ali- mentaire BtoB et BtoC poussent les professionnels du marché alimentaire à innover et à réinventer les modes de commercialisation et de distribution. Ils diversifient ainsi leurs canaux de vente et l’e-commerce devient un canal privilégié pour le développement de leur activité.

TPO : Qu’en est-il pour le segment BtoC ?
GS : Les services express de Chronofresh répondent en tout point aux attentes des particuliers. Ces derniers sont adeptes de nouveaux modes de consommation avec des exigences très fortes en termes de qualité de service, de délai et de traçabilité, le savoir-faire de Chronofresh.

TPO : Comment la crise sanitaire de la Covid-19 impacte ces évolutions ?

GS : Elle accélère ces tendances avec une explosion des flux BtoC compensant l’impact sur les activités BtoB. En témoigne la progression de nos livraisons à domi- cile de plus de 100 %, qu’il s’agisse de produits frais entre 0 à 4°C ou surgelés livrés à – 18°C. Segments BtoB et BtoC confondus, Chronofresh traite aujourd’hui plus de 30 000 colis par jour avec des pics d’activité qui dépassent les 50 000 colis !

TPO : Comment Chronofresh répond-il à ces évolutions ?
GS : Chronofresh réalise chaque jour l’enlèvement des produits alimentaires auprès des professionnels (producteurs, grossistes, industriels, e-commerçants…) pour en assurer la livraison dans le respect des températures requises le lendemain avant 13 h. En Ile-de-France et dans les principales villes du territoire, la livraison peut être effectuée sur rendez-vous jusqu’en soirée dans un créneau de 2 h entre 8 et 22 h. Par ailleurs, pour tous les colis pris en charge, notre service interactif Predict informe le destinataire par sms ou par mail de la collecte de son envoi jusqu’à l’annonce d’un créneau de livraison de 1 h. En cas d’imprévu, cette solution lui permet notamment de pouvoir organiser la reprogrammation de la livraison.

TPO : Quelle est l’organisation déployée par Chronofresh pour assurer cette souplesse et ces ser- vices en flux tendus dans le respect de la chaîne froid ?

GS : En plus d’un réseau d’agences dédiées à la température dirigée en cours de déploiement, Chronofresh s’appuie sur le réseau Chronopost composé d’une centaine d’agences et de plusieurs hubs nationaux et régionaux. Sur chacun des sites en question, des chambres froides positives et négatives ont été installées et Chronofresh s’appuie pour ses activités sur des collaborateurs spécialement formés au transport de denrées alimentaires ainsi qu’aux bonnes pratiques d’hygiène. Dès l’enlèvement chez l’expéditeur et jusqu’à livraison finale, toutes les étapes du transport sont réalisées au moyen d’équipements certifiés ATP* et munis de capteurs pour tracer, suivre et contrôler les températures. Pour les trajets intersites (hub à hub, hub à agences), les colis, lors- qu’ils ne sont pas transportés en véhicules frigorifiques, le sont dans des glacières ou des conteneurs-rolls isothermes avec carboglace pour les surgelés et plaques eutectiques pour les produits frais. Ces matériels isothermes garantissent une chaîne logistique du froid sans rupture et nos clients n’ont pas besoin de fournir d’emballage spécifique.

TPO : Comment est pilotée cette organisation ?
GS : Outre l’ensemble des services sup- port en charge d’adapter au quotidien le réseau de transport et à plus long terme les infrastructures pour faire face à sa très forte croissance, Chronofresh dispose d’une cellule de supervision dédiée au pilotage de la température de l’ensemble des moyens utilisés dans le réseau (chambres froides, véhicules, contenants). Celle-ci contrôle les températures relevées par nos capteurs qui transmettent en per- manence les données enregistrées par RFID. En cas d’anomalie une alerte est automatiquement générée pour pouvoir anticiper les risques liés à la rupture de la chaîne du froid. Le système de suivi et la traçabilité des températures permettent ainsi à nos clients d’être informés pour chacun des colis pris en charge. Toute cette organisation s’appuie sur un Plan de maîtrise sanitaire basé sur le modèle HACCP** et certifié ISO 22 000.

* Accord sur le Transport des denrées Périssables.

** Hazard Analysis Critical Control Points (analyse des dangers et la maîtrise des points critiques).

 

Chronofresh choisit Cargo 1000

Plusieurs maillons composent l’organisation express de Chronofresh pour respecter sa chaîne logistique du froid. Pour ses trajets inter hubs et entre ses hubs et agences réalisés de nuit avec des véhicules non frigorifiques, la filiale de Chronopost a testé plusieurs solutions pour garantir la fraîcheur et la qualité des produits frais, à des températures de 0° C à 4° C, et surgelés à – 18° C. Cette étude a abouti à la sélection du conteneur isotherme Cargo de 1 000 litres sur roulettes de Melform.

Présentés par Gilles Sposito, les critères pris en compte ont été « l’expérience de plus de 50 ans du groupe italien Melform dans la technologie rotomoulage mono- bloc sans arrêtes, jointures et soudures utilisée pour le Cargo 1 000. Cette tech- nologie garantit une grande robustesse et fiabilité au conteneur, et facilite son lavage ». Certifié ATP et 100 % recyclage, le Cargo 1 000 « propose aussi un large espace de chargement et ses dimensions externes « Europalet (80×120 cm au sol) optimisent le remplissage des véhicules. Sa manipulation est facilitée en outre par ses roulettes ».

Ses performances thermiques et sa polyvalence sont également mises en avant par le responsable Solutions de transport sous température dirigée à la direction des opérations de Chronofresh : « les colis sont maintenus à la bonne température grâce aux plaques eutectiques pour les produits frais et aux plaques de glace carbonique pour les surgelés ». Assuré par Chronofresh, l’entretien des conteneurs s’appuie enfin sur la disponibilité des pièces détachées fournies par Melform. « La simplicité de ces entretiens courants prolonge leur durée de vie. Chaque exemplaire dispose en outre de son propre code-barre. Scanné à chaque opération, il facilite leur suivi et leur gestion sur l’ensemble de notre réseau ». Aujourd’hui, Chronofresh exploite une flotte de 1 600 Cargo 1 000 et prévoit l’acquisition de 400 exemplaires de plus en 2021 pour accompagner sa forte croissance.

Le conteneur isotherme Cargo 1 000 est fabri- qué avec la technologie rotomoulage monobloc sans arrêtes, jointures et soudures. Les dimensions externes « Europalet » du Cargo 1 000 optimisent le chargement des véhicules.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

LES DERNIERS ARTICLES

RECHERCHE D’ARTICLES