Chereau choisit l’hydrogène comme énergie

Les professionnels du transport routier de marchandises réfléchissent beaucoup à l’utilisation de l’hydrogène comme carburant du futur. Chez Chereau, le carrossier frigorifique, on est passé au stade de l’exploitation, grandeur nature chez des transporteurs partenaires. Pour une première séquence, il s’agissait du transporteur normand Malherbe. Pour une nouvelle période de test, Delanchy est volontaire.

C’est Brigitte Delanchy, directrice générale du Groupe breton qui l’affirme « Nous sommes convaincus qu’il faut faire bouger les choses, être acteurs du changement et non l’attendre. Depuis de nombreuses années Chereau est un partenaire important pour Delanchy, nous sommes heureux de pouvoir tester en conditions réelles et faire évoluer cette première semi-remorque dont le groupe est alimenté par l’hydrogène, une énergie à laquelle nous croyons depuis longtemps. Dans la continuité de notre soutien au projet Energy Observer, nous sommes ainsi fiers de mettre l’hydrogène au coeur de nos activités et dans le monde du transport routier. »

Pour comprendre le sens d’une telle orientation de la part du constructeur carrossier et de ses partenaires, il faut plonger au cœur de Chereau, dans ce qui fait l’ADN de toute entreprise : sa raison d’être, sa vision, ses convictions et ses engagements afin de proposer les meilleures solutions pour le transport sous température dirigée. Dans ce contexte, l’hydrogène est un élément de cette solution, au même titre que le « VIP » -isolation par le vide- la réduction du poids, l’aérodynamisme ou le multiplexage pour des véhicules frigorifiques intelligents, connectés … et durables.

Damien Destrenau Président de Chereau

Lors du salon Solutrans en novembre 2019, Chereau et ses partenaires ont clôturé le projet collaboratif ROAD. Le constructeur normand a par ailleurs annoncé le lancement de quatre nouvelles gammes directement issues de ROAD dont la gamme Chereau Hydrogen Power H2 qui fabrique son froid sans émission de CO2 ou de particules (la seule émission étant de la vapeur d’eau) avec un fonctionnement complétement silencieux et un mode d’exploitation qui ne change pas les habitudes du client car la recharge en hydrogène ne prend que dix minutes. Pour ce faire, une pile à combustible a pour rôle de fabriquer de l’électricité à partir de l’hydrogène et c’est cette électricité qui alimente le groupe frigorifique et les équipements de la semi-remorque nécessitant de l’énergie.

D’ici à 2022, le constructeur ambitionne la livraison de dix véhicules à hydrogène dont le premier exemplaire, issu du projet collaboratif ROAD, est mis à disposition du Groupe Delanchy (41 agences (France, Italie, Espagne),3200 collaborateurs, un parc de près de 1000 véhicules), qui va poursuivre ses essais en exploitation. Il est à noter que la majorité des exemplaires de la gamme Chereau Hydrogen Power H2 est d’ores et déjà réservée par des clients souhaitant eux aussi accélérer la transition énergétique de leur parc de véhicules via la solution hydrogène.

Pour Damien Destremau, président de The Reefer Group et de Chereau annonce « d’ici à 10 ans, 25% de la production de l’entreprise manchoise sera constituée de véhicule à hydrogène, une proportion qui pourrait rapidement augmenter en fonction de la vitesse de déploiement du réseau d’approvisionnement de cette énergie. En attendant, le projet s’inscrit dans une démarche environnementale globale, que l’on retrouve également à une autre échelle sur nos véhicules ».

En  parallèle Chereau travaille sur la diminution de la consommation énergétique avec l’isolation VIP (sous-vide) qui permet une diminution de 25% du temps de fonctionnement des groupes frigorifiques. La réduction du poids est un autre axe de progrès permanent. « L’ensemble de ces projets représente des investissements majeurs, essentiels pour que le virage de la transition énergétique soit pris le plus rapidement possible, c’est un choix clair de notre entreprise et nous sommes convaincus que nos clients le comprendront, le soutiendront, l’encourageront » complète Damien Destremau.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES DERNIERS ARTICLES

RECHERCHE D’ARTICLES

TRM MAGAZINE N° 6 DISPO !