High-tech

CES Las Vegas Valeo sort le grand jeu

Le droïde Valeo eDeliver4U
BAN_Cofisoft_oct19

« Les systèmes de perception incluent des algorithmes et des capteurs, tels que quatre Valeo Scala, une caméra frontale, deux caméras fisheye, deux radars et six capteurs ultrasons, associés à des logiciels et de l’intelligence artificielle« 

Le salon mondial des nouvelles technologies grand public se déroule du jeudi 7 au dimanche 10 janvier à Las Vegas. Il est un peu tard pour réserver votre billet, alors nous vous informons. Pour commencer avec Valeo qui présente une innovation très futuriste pour les livraisons et le transport.

https://www.ces.tech/

L’équipementier automobile historique a pris résolument le virage des nouvelles technologies de la mobilité avec les véhicules électriques, autonomes et connectés. Il présente, à l’occasion du CES 2020 de Las Vegas, le prototype de droïde de livraison électrique et autonome baptisé Valeo eDeliver4U. Celui-ci a été développé en partenariat avec Meituan Dianping, la première plate-forme d’e-commerce pour les services en Chine, qui exploite le service de livraison de repas Meituan Waimai, bien connu dans son pays. Les deux groupes avaient conclu, lors de la précédente édition du CES, il y a un an, un accord de coopération stratégique dans le domaine de la livraison autonome du dernier kilomètre.

Le droïde Valeo eDeliver4U, qui mesure 2,80 m de long, 1,20 m de large et 1,70 m de hauteur, est capable de livrer jusqu’à 17 repas par trajet, peut se déplacer à environ 12 km/h, de manière autonome en milieu urbain, dense et complexe, sans générer d’émission polluante. Ce prototype, qui dispose d’une autonomie d’environ 100 km, préfigure ce que pourrait être la livraison à domicile dans un avenir proche, notamment dans les zones où la circulation est interdite aux véhicules polluants. Elles sont de plus en plus nombreuses à travers le monde. Le caisson de livraison connecté, développé par Meituan Dianping, permet une livraison sécurisée au client final, via une ouverture par application sur smartphone.

L’autonomie et la propulsion électrique sont assurées par des technologies de Valeo, toutes déjà produites en grande série et répondant aux normes de l’automobile, garantissant ainsi un haut niveau de sécurité. L’autonomie du droïde repose ainsi sur des systèmes de perception incluant des algorithmes et des capteurs, tels que quatre Valeo Scala (seul LiDAR automobile équipant déjà des véhicules de série), une caméra frontale, deux caméras fisheye, deux radars et six capteurs ultrasons, associés à des logiciels et de l’intelligence artificielle. Le châssis à propulsion électrique intègre notamment un moteur Valeo 48V, un onduleur Valeo 48V qui agit comme le cerveau du système et contrôle la propulsion, un réducteur de vitesse, une batterie 48V, un convertisseur DCDC et un chargeur de batterie 48V Valeo, ainsi que des systèmes de direction et de freinage électriques.

« Ce droïde de livraison illustre la capacité de Valeo à s’ouvrir aux nouvelles formes de mobilité, grâce aux plateformes technologiques que nous avons développées. La modularité de ces plateformes permet à nos technologies d’équiper aussi bien les automobiles que les navettes autonomes, les robotaxis ou encore les droïdes. Ces nouveaux marchés vont nous permettre de renforcer plus encore notre leadership mondial en matière d’électrification des véhicules et en matière de systèmes d’assistance et d’autonomie de conduite. » explique Jacques Aschenbroich,Président-Directeur Général de Valeo.

Commentaires

commentaires