Logistique

Airbus prêt à expérimenter la livraison par drones.

Jean-Yves Kerbrat
BAN_Cofisoft_oct19

L’annonce, le premier jour du salon du Bourget n’est pas passée inaperçue. L’avionneur Airbus décide de s’associer avec la région Hauts-de-France avec deux perspectives : une première évaluation du potentiel opérationnel de ce type à l’échelle régionale et une démarche visant un objectif opérationnel à très court terme. Ainsi, un accord cadre d’association a été signé afin d’évaluer le potentiel de développement économique de la livraison par Air à l’échelle régionale. La Région Hauts-de-France, à travers l’agence Hauts-de-France Innovation Développement (HDFID) et Airbus Defence and Space, à travers sa filiale spécialisée Survey Copter, déjà bien connue pour ses modèles de drones civils certifiés pour un usage militaire, mènent ensemble une étude de faisabilité de cette exploitation dans le cadre de la réglementation Européenne.

Drone Aliaca construit par Survey Copter du groupe Airbus

 L’objectif de la Région Hauts-de-France est de devenir le hub de la logistique en Europe. Dans ce cadre, le territoire soutient notamment la réalisation, sur l’emprise de l’ancienne base aérienne de l’armée de l’air de Cambrai, du pôle « e-valley », un pôle logistique particulièrement axé sur les nouveaux services d’e-commerce. Pour cette activité, la livraison par air constitue évidemment un axe innovant de développement. Cette étude, à finalité opérationnelle, associe les acteurs de l’écosystème économique et académique régional relatif aux activités de la logistique et du commerce. Elle est lancée pour six mois afin d’identifier les besoins des opérateurs économiques du territoire, les concepts et solutions techniques y répondant, tout en faisant un état actuel et prospectif de la réglementation en vigueur.

Jana Rosenmann, Directrice de la Division Drones Airbus

 L’ambition commune d’Airbus, via sa filiale Survey Copter et les Hauts-de-France est de favoriser le déploiement de nouveaux modèles économiques s’appuyant sur l’utilisation innovante des drones notamment en matière d’appui aux évolutions de rupture de la chaine logistique dédié à la fois aux activités industrielles comme de distribution. En pensant l’usage des drones demain depuis les Hauts-de-France, la Région veut donner les moyens aux entreprises d’innover dans leurs services et d’amplifier leurs activités logistiques avec pour corollaire la création de nouveaux emplois.

Alain Storck, Président de l’Agence Hauts-de-France Innovation Developpement

 Airbus œuvre depuis plusieurs années au développement du transport aérien autonome. Cet accord permet donc à l’entreprise d’augmenter sa présence d’avant-garde dans les drones civils professionnels certifiés à vocation industrielle, et de mettre à profit l’expérience accumulée par ses nombreux démonstrateurs, au profit des autorités françaises, et notamment en coordination avec la DGAC, acteur essentiel d’un développement simultané et contrôlé des cadres économiques, réglementaires et technologiques, qui a, avec le Conseil national des Drones Civils impulsé depuis 2015 une puissante dynamique de marché.

Pour Survey Copter, filiale d’Airbus et prestataire retenu par HDFID pour la réalisation de l’étude « Expérimentation Drones en Hauts-de-France », il s’agit de faire bénéficier de son expérience nationale et internationale en tant qu’acteur de premier plan dans le domaine des systèmes de mini-drones. Cette expérience est source d’une connaissance approfondie dans la conception de ces systèmes. Elle est également le signe d’une maîtrise de la sécurité des opérations liées à l’utilisation de ces technologies. Par sa participation à cette étude de faisabilité, Survey Copter entend accroitre son expérience concernant les solutions drones évoluant dans des environnements urbains ou semi-urbains et ouvrir ainsi la voie à l’émergence de nouvelles solutions de mobilité urbaine.

Commentaires

commentaires

Ban_FrancoAllemand_Oct19