Politique

20 ans pour sortir des énergies fossiles

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat

Les députés ont voté vendredi 17 mai au soir la fin de la vente des véhicules à carburants fossiles (essence, diesel et gaz naturel) d’ici à 2040, lors de l’examen du projet de loi d’orientation des mobilités (LOM). La commission du Développement durable a adopté un amendement du co-rapporteur Jean-Luc Fugit (LREM) en accord avec Elisabeth Borne, ministre des Transports.

Plusieurs pays de l’UE ont déjà donné leur aval mais la France en votant ce texte vendredi est le premier à l’inscrire dans la loi. Jean-Luc Fugit a reconnu que l’objectif était ambitieux mais réalisable.

les constructeurs envisageant une fin de commercialisation des ventes de véhicules exclusivement diesel et essence au début des années 2030

Jean-Luc Fugit

Le chemin est encore long surtout lorsqu’on sait que la part des véhicules thermique représente aujourd’hui 93,6% des ventes. Alors pour atteindre la décarbonation d’ici à 2050 des objectifs intermédiaires sont fixés, notamment une croissance des véhicules à faibles et très faibles émissions à échéance 2030 et la fin de la vente des voitures particulières et des véhicules utilitaires légers neufs utilisant des énergies fossiles, d’ici à 2040

Interrogé à ce sujet, Jean-Marc Riveira, secrétaire général de l’OTRE regrette que la seule réponse soit toujours celle de la contrainte alors même que de nombreux transporteurs sont déjà engagés dans une transition énergétique.

Les transporteurs s’engagent, ils sont concernés. La réussite d’un tel objectif est lié à l’utilisateur. Il faut un panel d’offres. Or, aujourd’hui, il n’y a aucune visibilité sur la mise en oeuvre des réseaux de distribution. Les professionnels veulent de vraies perspectives, vérifiables.

Jean-Marc Riveira, secrétaire général de l’OTRE

Cette partie se gagnera à condition que tous les acteurs prennent des décisions ensemble et s’y tiennent. Le projet de loi doit encore être examiné en commission jusqu’au 24 mai et en séance du 3 au 14 juin.

Commentaires

commentaires