Logistique

Yamato et Chronopost, un partenariat France-Japon est né

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat

 

Le Japon et la France exportent depuis de nombreuses années leurs produits de la mer et agricoles. Il était donc devenu intéressant de renforcer les normes de sécurité et de qualité du transport frigorifique transfrontalier pour faire face à son développement.

C’est dans ce contexte que Yamato et Chronopost ont annoncé la signature d’un partenariat jeudi dernier. Cet accord permettra entre autre de développer la livraison transfrontalière entre la France et le Japon tout en montant en qualité grâce à la longue expérience des deux protagonistes.

De gauche à droite, debout : Paul-­Marie Chavanne, Président de GeoPost et Masaki Yamauchi, Representative Director and CEO of Yamato Holdings Co.,Ltd De gauche à droite, assis : Martin Piechowski, Président de Chronopost et Katsuhiko Umetsu, Senior Executive Officer of Yamato Holdings Co.,Ltd

En effet, Yamato était présent au début de la livraison de produits frais et surgelés avec « Cool Ta-ˇQ-ˇBin » lancé en 1988 au Japon, développant ainsi le « sur commande » et la culture d’achat aux producteurs. Depuis 2010, ce service est disponible à Shanghai, Singapour, Hong-ˇKong et en Malaisie. « International Cool Ta-ˇQ-ˇBin », le premier service au monde de livraison internationale de produits frais et surgelés, a quant à lui, vu le jour en 2013. Il permettait de desservir Hong-ˇKong, Singapour, Taïwan, la Thaïlande et la Malaisie, en garantissant une température constante.

De son côté, Chronopost propose depuis 2015 Chronofresh qui est un système de livraison express sous température dirigée de tous les produits alimentaires à destination des professionnels et des particuliers, partout en France, le lendemain avant 13h.

De l’expérience, les deux entreprises en ont à revendre, ce qui promet un partenariat très prometteur.

Commentaires

commentaires