Transporteurs

Waberer’s pense renforcer sa position en France

Jean-Yves Kerbrat


Dans le transport routier, Waberer’s, 70 ans d’existence, est l’une des premières entreprises européennes, basée à Budapest (Hongrie), elle possède 3 500 camions (la flotte a augmenté de 18% en un an) et emploie environ 4 500 conducteurs. La France représente le second marché le plus important pour le transporteur sur le segment longue distance. Dans son communiqué, Waberer’s assure offrir des opportunités de partenariat à long terme avec une grande capacité de fret à des prix compétitifs. Ce qui peut inquiéter les transporteurs français, d’autant qu’il est affirmé que l’entreprise voit d’autres opportunités commerciales dans les secteurs de la grande consommation, de l’automobile et de la fabrication de meubles.

Si le chiffre d’affaires comme les résultats 2017 seront dévoilés lors de l’assemblée générale courant avril, Waberer’s lève le voile sur un excellent quatrième trimestre 2017 en progression de 21% d’une année sur l’autre avec un chiffre d’affaires de 179 millions d’euros sur l’ensemble des activités. Le transport routier international progresse de 24% en raison d’une progression continue des prix et des effets d’acquisition et la logistique contractuelle régionale a augmenté de 8%, en raison de la hausse de la capacité d’entreposage et des prix plus élevés d’une année à l’autre. Le bénéfice net récurrent a augmenté de 6 millions d’euros sur les effets positifs du résultat fiscal et financier, tandis que le bénéfice par action du quatrième trimestre a atteint 0,40 euros. Pendant ce temps, la flotte a augmenté de 18% d’une année sur l’autre.

Ferenc Lajkó, président de Waberer’s International

Cela fait dire à Ferenc Lajkó, président de Waberer’s International : « À la lumière de l’ensemble de l’année 2017, je suis heureux d’annoncer que notre rendement financier a surpassé les attentes générales de nos actionnaires. Nos solides résultats en 2017 témoignent de la mise en œuvre réussie de notre stratégie visant la croissance des revenus grâce à l’expansion organique et inorganique, soutenue par des gains d’efficacité et l’adoption de technologies de pointe. 2017 a été une année passionnante pour Waberer’s marquée par notre entrée dans l’arène avec notre introduction en bourse en Juillet. ». Selon lui, une part des gains vient des procédures de surveillance et de formation uniques, de la consommation de carburant qui s’est améliorée de plus de 4%, et de tous les postes de coûts qui ont été surveillés.

Le polonais Link a été acquis en 2017

« Pendant ce temps, la performance de Link, notre filiale polonaise, acquise à la mi-2017 pour lancer le processus de consolidation européen du secteur, a connu une amélioration séquentielle, tout comme nos efforts d’intégration qui se poursuivent dans tous les domaines d’activités. En 2018, je m’attends à ce que le Groupe réalise au moins un taux de croissance annuel similaire à celui de 2017, et j’ai confiance en notre plan de croissance. » conclu Ferenc Lajkó qui prévoit encore de développer la diversité de la clientèle en ciblant les secteurs de l’automobile et du e-commerce. Il envisage aussi, sur le segment régional, une consolidation de la position de l’entreprise dans la région grâce à d’autres acquisitions rentables.

Commentaires

commentaires