VOLVO

Volvo Trucks livre des camions autonomes à la Norvège

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat


Volvo Truck vient de signer un accord avec Brønnøy Kalk AS en Norvège pour fournir 6 Volvo FH autonomes destinés au transport de calcaire d’une mine à ciel ouvert de Velfjord jusqu’au port d’à côté.

« Il s’agit d’une étape importante pour nous », a déclaré Raymond Langfjord, Directeur Général de la mine. « La concurrence est rude dans le secteur. Nous cherchons continuellement à accroître notre efficacité et notre productivité à long terme et nous avons une vision claire pour tirer parti des nouvelles opportunités en matière de solutions technologiques et numériques. Nous recherchions un partenaire fiable et innovant qui partage nos efforts en matière de développement durable et de sécurité. Le fait de devenir autonome augmentera considérablement notre compétitivité sur un marché mondial difficile. » 

Les 6 camions parcourent 5 km à travers des tunnels entre la mine et le concasseur de manière complètement autonome. Le gain de temps est énorme pour les équipes qui peuvent se concentrer à d’autres taches.

« Nous sommes fiers de pouvoir présenter une solution autonome qui répondra aux défis de nos clients à la fois en termes de sécurité, de fiabilité et de rentabilité », a déclaré Claes Nilsson, Président de Volvo Trucks. Les besoins mondiaux en transports évoluent constamment à un rythme effréné et le secteur exige de nouvelles solutions avancées pour rester en tête. Notre objectif est d’être leader du développement des produits et services pour répondre à ces exigences », poursuit Claes Nilsson. « C’est passionnant d’arriver à ce stade où nous introduisons des solutions autonomes », ajoute Sasko Cuklev, Directeur des solutions autonomes chez Volvo Trucks. En travaillant dans une zone confinée sur un itinéraire prédéterminé, nous pouvons découvrir comment tirer le meilleur parti de la solution et l’adapter aux besoins spécifiques des clients. Il s’agit de collaborer pour développer de nouvelles solutions, offrir plus de flexibilité et d’efficacité, ainsi qu’une productivité accrue. » 

L’accord qui vient d’être signé prévoit que Volvo reste propriétaire de ses véhicules. Le client, ici Brønnøy Kalk, sera facturé à la tonne livrée. Les tests se poursuivront jusqu’à la fin de l’année pour préparer la mise en service effective et opérationnelle d’ici la fin 2019. Ces 6 Volvo FH autonomes vont permettre au groupe de prouver que les camions autonomes sont prêts à être exploités.

Commentaires

commentaires