Le camion connecté VOLVO

Volvo Connect, le portail de gestion de flotte nouvelle génération

Renaud Chasle
Ecrit par Renaud Chasle


Lancé sur l’IAA 2018, le portail de connectivité des camions Volvo Trucks sera pleinement opérationnel en janvier 2019. Il marque l’ambition digitale du constructeur de constituer une base de données unifiée et d’offrir à l’industrie du transport une plateforme globale de services de gestion des camions connectés.

Trois outils en un

Sous l’appellation Volvo Connect, ce sont trois outils à destination des clients et partenaires leur permettant de gérer les camions connectés et d’interfacer les services : un portail de gestion en ligne, une place de marché d’applications métier et un portail développeurs.

Le portail utilisateur dispose d’un tableau de bord des principales informations et donne accès à la position de la flotte sur la cartographie, aux données des missions et des conducteurs, au calendrier d’entretien. L’interface comprend également des widgets ou des applications intégrées permettant d’accéder dans le portail à des services tiers. Au démarrage Volvo propose par exemple un widget Novacom Services de suivi des remorques.

Via le second outil de Volvo Connect, matérialisé par une place de marché en ligne, les transporteurs pourront ajouter ces widgets au portail utilisateur en quelques clics. Dans les réglages, on peut ainsi consulter les applications disponibles, y souscrire auprès du fournisseur et les intégrer à Volvo Connect. Une démonstration de l’intégration du widget Novacom dans le portail réalisée à l’occasion de la conférence de presse de lancement a permis de confirmer la rapidité et la simplicité du système qui permet d’enrichir le portail « à la volée » et en fonction du besoin.

Troisième élément, le portail développeur permet justement aux fournisseurs de solutions digitales pour le transport d’interfacer leurs applications avec Volvo Connect et des les proposer sur la place de marché. Les premières applications arriveront en janvier 2019 et Volvo veut ouvrir le portail à tous, des startups aux concurrents constructeurs. Car l’une des ambitions de Volvo est de centraliser les systèmes, y compris télématiques, sur son portail. Via le protocole rFMS (remote FMS) qui dématérialise les prise FMS des camions (les données télématiques sont alors accessibles sur le Cloud), le constructeur pourra ainsi intégrer par API les données de camions d’autres marques dans le portail utilisateur. Volvo annonce être le premier à avoir atteint le niveau 2 du protocole rFMS standardisé par l’Europe et en cours de déploiement sur les camions de l’ensemble des constructeurs VI.

Process digitalisés

La connectivité des camions n’est pas une nouveauté pour Volvo Trucks qui propose depuis de nombreuses années les services Dynafleet Online de série et dénombre 22000 véhicules connectés en France. Mais, avec le lancement de Volvo Connect, le constructeur franchit une étape et met en ligne un véritable portail digital qui concentre l’ensemble des services aux transporteurs. Volvo Trucks s’inscrit dans la tendance du marché en déployant sur le Cloud une interface de gestion de flotte intuitive et évolutive grâce à « l’ajout » d’applications tierces de partenaires. Vovo Connect rejoint ainsi les solutions Mercedes FleetBoard, RIO, Scania One ou encore les places de marché d’applications transport d’Astrata ou Continental. Toutes ont pour point commun de constituer une entrée unique pour l’accès aux données des camions connectés et aux applications métier qui les traitent en temps réel.

Volvo place ainsi la connectivité étendue de ses produits et outils de production au cœur de sa stratégie pour l’avenir. Avec Volvo Connect, ce sont tous les systèmes informatiques du constructeur qui sont mis en réseau et interconnectés, des sites de production aux ateliers d’entretien en passant par les services commerciaux ou les cellules dédiées d’experts en data analyse. Tous les systèmes ont été transférés sur le Cloud, permettant à Volvo d’exploiter une base de données unique. Le constructeur peut ainsi collecter les données d’utilisation des camions pour repenser leur conception, optimiser les flux logistiques de pièces détachées en fonction des besoins réels des ateliers ou généraliser la télémaintenance et la prévision de pannes.

Interfaces logicielles et maintenance prédictive

Grâce à son architecture informatique sur le Cloud et au développement web de Volvo Connect, Volvo Trucks veut aussi faciliter et renforcer les interfaces entre les logiciels des transporteurs (TMS, FMS, plateformes collaboratives, bourses de fret, track&trace, eCMR…). Lors du lancement du portail devant la presse en novembre dernier, Christophe Tharrault, président de Volvo Trucks France, a justifié cette approche par la « forte demande des transporteurs et, à travers eux, des donneurs d’ordres d’une connectivité étendue facilitant le suivi en temps réel du transport ». Pour l’exemple 1500 camions sont actuellement interfacés à la plateforme Shippeo de suivi des tournées et ainsi connectés aux chargeurs.

Christophe Tharrault, président de Volvo Trucks France

Enfin Volvo Connect va devenir la plateforme de maintenance préventive des camions connectés en fournissant aux ateliers comme aux responsables de parc dans les entreprises de transport les rapports d’état des camions en temps réel. Les données techniques stratégiques ou d’éventuelles alertes s’affichent dans Volvo Connect qui comprend en outre un calendrier dynamique des entretiens. Cette fonction est accessible dans le cadre du service UpTime Care de maintenance prédictive proposé gratuitement pendant un an par Volvo sur tous les véhicules neufs depuis juin dernier. UpTime Care repose sur le traitement algorithmique continu des données techniques des camions connectés et des rapports et alertes de prévision de panne imminente. 11000 camions en bénéficient déjà.

Commentaires

commentaires