Utilitaires légers

Volkswagen T6 , tout est dans le détail

20150407VR012
Jean-Yves Kerbrat

Le célèbre combi Volkswagen traverse les âges en se bonifiant. Le véhicule emblématique a fêté ses 65 ans et il laisse un souvenir impérissable d’une époque révolue dont il fut une icône. Nous en sommes à la version 6. Le T6 remplace le T5 qui s’est vendu à 2 millions d’exemplaires en 13 ans … sans oublier les 12 millions d’unités depuis l’origine. Les modèles les plus anciens sont recherchés par les collectionneurs et atteignent des prix déraisonnables.

La famille Transporter est toujours divisée en trois grandes catégories : l’utilitaire (Fourgon, Plateau, Double cabine et Combi), le monospace destiné à un usage professionnel et privé (Multivan et Caravelle) et le mini camping-car (California).

T6_Transporter_interieur

un poste de conduite revisité

L’ensemble de cette gamme, construite dans l’usine Volkswagen de Hanovre, est constitué par les deux empattements et les trois hauteurs de toit disponibles. Si l’on y ajoute les versions de moteurs, on obtient au total plus de 500 variantes possibles. La nouvelle génération propose une esthétique novatrice, mais dans la continuité.

On reconnaît au premier coup d’œil la lignée. Par certains aspects, le T6 rejoint la gamme Volkswagen avec des éléments qui ne trompent pas de la proue à la poupe et pas moins de 94 modèles sont inscrits au tarif pour les premières livraisons qui vont intervenir en septembre avec des motorisations Euro5 et Euro6 avec ajout d’un réservoir d’Adblue. La gamme des moteurs au nombre de 6 versions diesel s’échelonne de 102 à 204 ch avec le choix entre boites de vitesse manuelles ou automatiques robotisées DSG.

Guillaume Rodriguez

Guillaume Rodriguez chef de marché

La version fourgon intéressera les artisans comme les transporteurs express « Dans ce véhicule, notre clientèle recherche davantage qu’un outil de travail, mais un style et une image donnée à leur entreprise. Le T6 comme son prédécesseur apporte à la fois une perception de robustesse et de choix raisonné qui rejaillit sur l’idée positive que se font les interlocuteurs de l’entrepreneur » estime Guillaume Rodriguez, chef de marché de cette gamme de véhicules chez Volkswagen France.

Il ajoute que sur la sixième version du Transporteur, les équipements d’origine ont été multipliés afin de rendre le T6 encore pus fonctionnel et plus sur. On pourra citer la séparation entre poste de conduite et espace de chargement, détecteur électronique de fatigue, double airbag (conducteur – passager), le système de freinage automatique post-collision, ou encore avertisseur de pression de pneus, régulateur –limiteur de vitesse, sans oublier pour le confort et l’information, la radio en première monte et plus en option sur tous les modèles. Les versions 4 roues motrices (4Motion) sont au catalogue.

 IMG_2410

Vision sur le passé, le « combi » icône depuis 1947 …

L’espace de chargement est accessible par l’arrière et par la porte latérale droite avec une surface de plancher de 4,3 m²  et un volume utile minimum de 5,8 m3. Une seconde porte latérale à gauche peut être commandée en option. Quant au Fourgon, il est doté de série d’un toit normal avec hayon qui peut être remplacé en option par deux portes symétriques. Dans cette configuration, les deux portes arrière ont un angle d’ouverture de 90 degrés avec l’arrêt de porte bloqué, et de 180 ou 270 degrés sans l’arrêt de porte bloqué. Des cloisons de séparation sont disponibles en plusieurs versions, avec ou sans fenêtre, à mi-hauteur, avec ou sans rembourrage de barre. Afin de s’adapter aux métiers des clients, le volume standard de 5,8 m3 peut passer à 6,7 m3 avec le toit moyen, plus haut de 27,6 cm pour une charge utile de 803 à 1120 kilos pouvant aller jusqu’à 1,4 tonne alors que la longueur intérieure de chargement ressort à 2,975 mètres.