Ecologie Les News

Volkswagen ID.3, un pari réussi 

Generated by pixel @ 2019-04-11T11:33:48.511678
Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat
Alors qu’en France, les réservations de l’ID.3 ont débuté depuis le 9 mai à 13h, le plus grand site de production de véhicules électriques est en pleine transformation pour devenir une usine réservée aux véhicules électriques basés sur la Plateforme Modulaire Électrique (MEB), avec une capacité de production de 330 000 véhicules par an.

ID 3

Plus de 200 véhicules de pré-série de l’ID.3 y ont déjà été produites. Les premiers véhicules ID. de série sortiront de la ligne d’assemblage fin 2019. Jusqu’à 1 500 véhicules 100% électriques seront produits chaque jour à Zwickau d’ici fin 2020, pour Volkswagen et d’autres marques du Groupe. 

« J’ai la ferme conviction qu’en tant qu’acteur majeur de la production automobile, l’Allemagne doit également montrer la voie dans le domaine de l’électro-mobilité, a expliqué Herbert Diess, Président du Directoire du Groupe Volkswagen. C’est pour cette raison que nous sommes en train de transformer l’usine de Zwickau pour en faire le plus grand site de production de véhicules électriques en Europe. Le travail que l’équipe est en train de réaliser pour mener à bien cette transformation est particulièrement impressionnant. Zwickau pourrait devenir un modèle pour la transformation de notre industrie. »

ID Cargo

Thomas Ulbrich, membre du Directoire de la marque Volkswagen en charge de l’Electro-Mobilité et porte-parole du Directoire de Volkswagen Sachsen, a ajouté « La transition vers l’électro-mobilité est une tâche colossale pour Volkswagen, Volkswagen Sachsen et les salariés, explique-t-il. Nous avons franchi la première phase avec succès, en mettant, notamment, en service environ la moitié des 1 500 nouveaux robots destinés à la construction des carrosseries. L’atelier peinture est en cours d’agrandissement et nous commencerons, comme prévu, la conversion de la première ligne d’assemblage final cet été ».

Comme nous le disions, les réservations de l’ID.3 ont débuté le 9 mai à 13h. Les réservations sont possibles dans 29 pays européens. Les principaux marchés européens de l’ID.3 seront la Norvège, l’Allemagne, les Pays-Bas, la France, le Royaume-Uni et l’Autriche. Volkswagen prévoit de livrer plus de 100 000 véhicules par an en moyenne. Volkswagen offre aux personnes qui précommandent un véhicule la possibilité de disposer, pendant un an, d’électricité gratuite jusqu’à un maximum de 2 000 kWh pour leurs véhicules ID.3 1ST à tous les points de charge publics connectés à l’application de charge Volkswagen « We Charge » ou sur le réseau de charge rapide européen IONITY

« Avec le lancement des réservations européennes de l’ID.3, l’électro-mobilité va prendre une tournure plus concrète pour nos clients. À compter d’aujourd’hui, tout le monde peut participer, a expliqué Jürgen Stackmann, membre du Directoire de la marque Volkswagen en charge des Ventes, du Marketing et de l’Après-Vente, à l’occasion du lancement au forum DRIVE de Volkswagen à Berlin. Avec l’ID.3, nous ouvrons le troisième grand chapitre stratégique de l’histoire de notre marque, après la Coccinelle et la Golf. L’ID.3 met la voiture électrique à la portée de la mobilité grand public. Nous allons commencer par électrifier l’Europe avec l’ID.3 avant de nous ouvrir à d’autres régions avec les futurs modèles électriques de la famille ID. »

ID Buzz

Le prix de base pour le modèle de série ID.3 équipé de la petite batterie ( autonomie de 330 à 550 km) débute à moins de 30 000 € en Allemagne, tandis que l’Edition Spéciale exclusive ID.3 1ST( autonomie de 420 km ) sera proposée à moins de 40 000 €, prix dont il faut déduire la subvention d’État.

Parallèlement, le Conseil de Surveillance et le Directoire de Volkswagen AG a pris hier des décisions importantes pour l’avenir du Groupe. Dans le cadre de sa démarche d’électrification, Volkswagen va s’associer à un partenaire pour créer une installation de production de cellules de batterie en Europe. Le Conseil de Surveillance vient d’approuver un investissement de près d’un milliard d’euros pour ce projet. 

« La réunion du Conseil de Surveillance nous a permis d’approuver des décisions stratégiques importantes pour le Groupe Volkswagen. Dans le cadre de notre offensive d’électrification, nous prévoyons de garantir notre approvisionnement en batteries en instaurant des partenariats stratégiques. Dans le même temps, nous souhaitons élargir nos capacités de production en Europe à l’appui de nos plans de croissance. Étant donné la complexité croissante de notre industrie et les enjeux associés, il est essentiel que nous mettions l’accent sur notre cœur de métier », explique Hans Dieter Pötsch, Président du Conseil de Surveillance.

 

Commentaires

commentaires