Transporteurs

Van der Most la réussite d’un transporteur hollandais dans le conteneur

Jean-Yves Kerbrat
Ban_cofisoft


Les Pays-Bas sont un petit pays en nombre d’habitants, 17 millions, mais un grand pays du transport routier avec une organisation sans faille d’entreprises qui n’hésitent pas sortir des frontières du pays. Prenons l’exemple de Van der Most, une entreprise familiale créée en 1991 employant 150 salariés, en plus de 10 affrétés, exploitant 120 tracteurs routiers (80% Euro6) et 150 remorques porte-conteneurs au cœur du plus grand port européen, Rotterdam, fort d’un trafic de 466 millions de tonnes de fret annuelles (chiffre 2015) en évolution après l’ouverture d’un nouveau port. Rotterdam, qui a été, il y a quelques années, le premier port mondial pour les conteneurs, se classe désormais 12ème précédé par 11 ports asiatiques ou du Moyen-Orient dont 7 sont chinois. Les ports européens suivants sur la liste sont Anvers (14e) et Hambourg (17e) … Le Havre, premier français, pointe en 69ème position mondiale.

Gert-Jan van der Most

Le trafic du transporteur mène ses camions de Rotterdam et Anvers vers le Benelux et l’Europe de l’Ouest. Tous les camions sont équipés d’une informatique embarquée de pointe et sont adaptés au transport ADR et frigorifique avec une génératrice qui permet de faire fonctionner le groupe frigo. D’autre part, le personnel chargé de l’exploitation et les planificateurs sont répartis par types de conteneurs, 20 pieds, 40 pieds ou plus, car aux Pays-Bas les Eco Combis de 25,25 mètres, roulent couramment sur des routes déterminées. L’entreprise les exploitent depuis 2008. Ils permettent de transporter en une fois un 20 pieds + un 40 pieds ou 3 x 20 pieds dans les conditions réglementaires … mais rentables.

Un gerbeur capable de manoeuvrer des caisses de 40 tonnes

Sur le parc de l’entreprise, les conteneurs sont stockés avant de reprendre la route. La manutention est effectuée par deux énormes gerbeurs pouvant soulever des conteneurs jusqu’à 40 tonnes, maniés avec une maitrise impressionnante pour les empiler au sol jusqu’à cinq en hauteur. Le personnel est formé dans l’entreprise avec une prépondérances à la sécurité du travail et la gestion des risques. Van der Most Transport travaille selon le système de gestion basé sur SQAS. Ce référentiel concerne les transporteurs routiers et les prestataires de logistique soucieux de la sécurité, de la qualité et de l’environnement. Après une formation aux exigences communes aux référentiels QHSE (ISO 9001, ISO 14001 et OHSAS 18001) et aux exigences particulières du référentiel SQAS, il convient de suivre un plan d’action de mise en conformité et à évaluer des systèmes en place.

A l’exploitation, l’organisation du travail par dimension de boîtes

Sur le parc de remorques de Van der Most, près de 100 semi-remorques sont équipées de châssis multifonctions du constructeur hollandais D-TEC. « La livraison du centième châssis porte-conteneurs est une étape importante pour D-TEC comme pour Van der Most Transport », avait alors déclaré Gerrit van Vlastuin, directeur de D-TEC. Depuis 1993, le Combitrailer modulable est un best-seller. Chez Van der Most Transport, cet investissement a été suivi de l’achat de remorques multifonctions Flexitrailer. Puis, avec le lancement aux Pays-Bas des Eco Combis, le transporteur a de nouveau fait appel à D-TEC pour des ensembles 25-25 mètres. Gert-Jan van der Most est satisfait de cette collaboration, car les châssis D-TEC permettent une grande productivité « il s’agit de fabrications particulièrement robustes en référence à nos conditions d’exploitation rudes. La particularité des remorques D-TEC est le choix de châssis polyvalents qui ne font appel ni à l’hydraulique, ni à des installations pneumatiques. Cette simplicité réduit considérablement les risques de pannes et sécurise notre exploitation et dans notre métier, il est important d’avoir un coût aussi bas que possible. »

Louis-Marie Levet importe D-TEC en France et apprécie leur simplicité d’utilisation

En France, c’est Delta Trailers, en Eure-et-Loir, l’importateur exclusif qui vend 450 matériels par an dont une centaine de porte-conteneurs D-TEC « Nous disposons d’une gamme très polyvalente, particulièrement robuste qui est maintenant connue sur le marché français » se félicite Louis-Marie Levet qui a créé son entreprise en 2003 et représente Nooteboom et Schmitz Cargobull en plus de D-TEC et d’une belle activité de location longue durée. Cela permet de proposer aux clients une gamme très diversifiée avec des bennes (bennes de travaux publics, bennes ferrailles ou bennes céréalières), PLSC (rideaux coulissants), fourgon, frigo, porte-conteneurs, porte engins, plateaux…

Commentaires

commentaires

Solutions_Home