Groupements de transporteurs

Tred Jeun’s les valeurs montantes du transport routier

img_4608
Jean-Yves Kerbrat

Créé en 2009, les valeurs annoncées par le jeune groupement Tred Union, présidé par Joël Vigneron, sont « engagement, respect, convivialité, considération, solidarité ». En huit ans, Tred Union existe sur 75% du territoire français. Ses membres évoluent dans des secteurs d’activités très divers dont l’industrie, le bâtiment, les travaux publics, l’agroalimentaire, le froid, le végétal ou encore l’e-commerce.

Tred Union s’est développé en tenant compte des particularités et activités de chaque membre. Ainsi, au fil du temps, se sont ajoutées les activités chariots embarqués (Tred Chariot), température dirigée (Tred Frigo), nouvellement le vrac (Tred Vrac) et même une tentative dans la nouvelle économie (Tred E-commerce). « Ce sont parfois des mini-groupements à l’intérieur de Tred Union. Mais cela apporte à nos membres une possibilité de répondre à des appels d’offre et pour certains, cela ajoute un élément prospectif pour des développements futurs » déclarait récemment Joël Vigneron.

img_4593

Tred Jeun’s 4 réunions par an mais beaucoup de contacts directs

Alors, dans cette mouvance dynamique, Tred Jeun’s semble aller de soi. Il s’agit en fait de la réunion informelle mais totalement tournée vers l’avenir de la génération suivante, celle qui est susceptible de reprendre l’entreprise familiale ou encore, plus rare, d’acquérir la société dans laquelle ils travaillent le jour où un dirigeant fait valoir ses droits à la retraite et souhaite céder. C’est la belle histoire de Céline Rio, 37 ans, qui a franchi le pas. Après avoir été salariée durant 11 ans, elle est maintenant, associée à deux collègues, à la tête des Transports Leblanc à Carentoir (56) en centre Bretagne, 42 salariés dont 32 conducteurs, 23 moteurs, un entrepôt. L’entreprise, en développement, travaille, entre autres, pour Yves Rocher ou les tapis Saint-Maclou, les linges de maison Françoise-Saget ou les huisseries Nouy. « L’appartenance à Tred Union est pour moi une évidence. Le rapprochement avec les jeunes dirigeants au sein de Tred Jeun’s, me permet de me projeter dans l’avenir » se félicite Céline Rio ».

img_4589

Guillaume Ageneau à droite à ses côtés Sylvain Baby, transports Denjean (31)

Le groupe Tred Jeun’s existe depuis deux ans, rassemble 20 dirigeants ou futurs dirigeants et se réunit quatre fois par ans pour évoquer la profession sur des thèmes variés, ressources humaines, litiges, innovations ou communication. La genèse de Tred Jeun’s vient d’une idée de Jean-Christophe Edy, l’un des animateurs du réseau jamais en panne d’idées « Il s’agissait de voir plus loin que le quotidien des entreprises en créant un élément prospectif supplémentaire par l’implication de la future génération qui faisait son entrée dans l’entreprise » explique Jean-Christophe Edy. Depuis, le leader de Tred Jeun’s est Guillaume Ageneau, 36 ans, directeur général des transports Ageneau. « Chacun de nous a un parcours différent. Cette variété est une véritable richesse qui permet d’apporter un regard nouveau sur la profession, de bousculer les codes. Nous sommes à l’affût des nouvelles technologies » assure le jeune dirigeant qui estime que dans un contexte économique dégradé, leur vision du transport routier de marchandises permettra des évolutions importantes.

img_4601

Vincent Dethan et, à sa gauche, Alexandre Humbert avec Liliana Lopez, sa compagne

Ce n’est pas Vincent Dethan, la quarantaine, qui a repris l’entreprise familiale dans laquelle il travaille depuis 13 ans, en même temps que l’adhésion au groupement Tred Union, qui le contredira. « J’aime faire partager mon expérience. Cette transition, je ne l’ai pas eu, mon père étant malheureusement décédé accidentellement. J’ai alors repris l’entreprise plus rapidement que je ne l’aurais souhaité. Alors le laboratoire d’idées que constitue Tred Jeun’s est un bénéfice pour chacun de nous » insiste le transporteur installé dans l’Eure et Loir.

Alexandre Humbert, 4ème génération d’une famille de transporteurs sur la route depuis 1924, travaille pour le moment en Allemagne avec sa compagne. Ils ont le projet d’intégrer, tous les deux, les transports Jost Logistic à Hoerdt (67). Il se sent bien dans l’ambiance de Tred Jeun’s qui élargit ses perspectives et, peut-être, le rassure. « L’idée d’intégrer l’entreprise familiale nous est venue au cours de ces deux dernières années. Nous pensons pouvoir apporter nos connaissances acquises dans l’industrie automobile aussi bien sur le plan technologique que logistique » envisage Alexandre Humbert.

img_4596

Jean-Christophe Edy

L’un des dossiers brulants de la jeune assemblée concerne l’attrait du métier de conducteurs à savoir comment les recruter et conserver dans les entreprises. Au-delà des démarches classiques des ressources humaines que Jean-Christophe Edy qualifie plutôt de « Richesse Humaine », il s’agit aussi de psychologie « Il faut savoir écouter les salariés afin de comprendre les évolutions. La société évolue, Beaucoup de conducteurs souhaitent rentrer le soir à la maison. Nous devons nous organiser en conséquence » pense Virginie Blanchard, transports Blanchard-Coutant installé depuis 1933 à Saint-Prouant (85). Un exemple qui prouve que Tred Jeun’s a du pain sur la planche …