Transporteurs

Tratel obtient le Label Objectif CO2 pour sa flottes et ses établissements

Jean-Yves Kerbrat

Filiale de Ciments Calcia et spécialiste du transport routier de pondéreux avec 13 millions de tonnes acheminées par an, Tratel s’attache à développer une excellence opérationnelle, indissociable d’une démarche éco-responsable. Tratel,à obtenu le 22 novembre 2016, du Label Objectif CO2, qui valorise la performance environnementale autant de sa flotte que de ses établissements et sa flotte de véhicules. L’entreprise a également signé à la fin de l’année 2016 la Charte de l’ADEME visant la réduction sur le long terme des gaz à effet de serre émis par le transport routier. L’objectif est de réduire ses émissions de CO2 de 10 % d’ici à 2019. Et ceci en influant sur les véhicules, le carburant, les conducteurs et l’organisation des trajets.

R°V°ft21x29,7cmQ

Délivré pour 3 ans, le Label Objectif CO2 est attribué suite à un audit externe qui se déroule sur toute l’année 2015. Chez Tratel, cette labellisation couvre ses 14 sites régionaux dont 6 bases d’exploitation répartis sur le territoire français, ainsi que l’intégralité de sa flotte de véhicules, à savoir 500 tracteurs, 800 remorques (citernes, bennes, tauliners…) et près de 300 ensembles routiers affrétés.

BenneMouvant_23B9371

Au-delà d’avoir postulé à la labellisation pour valoriser ses performances CO2, Tratel a souhaité renouveler son engagement en signant la Charte de l’ADEME, une déclaration d’intention en vue de réduire durablement les consommations de carburants et les émissions de gaz à effet de serre. Cette démarche s’accompagne par la formation de ses conducteurs à l’éco-conduite.

Citerne-aspirante-copie

Ainsi, le 1er décembre, Tratel s’est volontairement réengagé à agir sur 4 axes pour diminuer ses émissions de CO2de 10 % sur 3 ans. Afin de parvenir à ce résultat sur ces véhicules, Tratel va généraliser un système de contrôle de pression des pneus sur 100 % de sa flotte, qui est déjà, pour 90 %, composée de véhicules Euro 6. L’objectif est de diviser par deux les émissions de particules et réduire de 75 % les oxydes d’azote. Au niveau du carburant l’industriel fait le choix d’équiper l’intégralité de sa flotte d’un système d’informatique embarquée nouvelle génération permettant de travailler sur le comportement du conducteur afin d’adapter sa conduite et réduire la consommation de carburant.

TratelCiterneBasculante

Tratel mène aussi une action de labellisation de ses formateurs présents sur ses bases d’exploitation afin d’accélérer la mise à niveau des conducteurs. Au niveau de l’organisation des flux, les exploitants optimisent les itinéraires et les points de chargement afin d’éviter les trajets à vide. TK’Blue, l’agence européenne spécialisée dans la labellisation et la notation du transport éco-responsable vient de certifier une démarche plus globale de Tratel qui a choisi d’évaluer l’impact de ses prestations de transport non seulement en termes de consommation de gazole et d’émission de CO2 mais également en fonction des nuisances sonores, accidents et congestion…

Commentaires

commentaires