High-tech Les News

Transport urbain aérien, science-fiction ou futur proche ?

Jean-Yves Kerbrat

La société allemande Volocopter propose de présenter en vol son Volocopter 2X équipés de 8 rotors silencieux et qui se pilote à l’aide d’un joystick « La réalité du vol pour tous avec un haut degrés de fiabilité ». Le constructeur n’a pas froid aux yeux et assure que l’engin répond aux normes aéronautiques de sécurité. L’engin, entrant dans la catégorie des « voitures volantes » ou véhicules électriques à décollage et atterrissage verticaux appelés également eVTOLs est attendu au congrès ITS America qui se déroulera en 2020 à Los Angeles. D’ailleurs, Volocopter pourrait ne pas être seul à effectuer des démonstrations puisque la société Uber annonce une expérimentation également à Los Angeles, l’année prochaine, sur un mode différent (90$ pour 4 passagers et 30 minutes de vol). Reste à savoir si les utilisateurs ne pourraient pas penser à des fonctions de transport de marchandises.

Autonome, électrique … futuriste !
Photo © Volocopter

L’idée est ensuite de déclencher une utilisation événementielle en exploitation normale lors des Jeux Olympiques de Los Angeles qui se dérouleront durant l’été 2028.  « Le thème du congrès mondial ITS 2020 à Los Angeles, du 4 au 8 octobre, sera le nouvel âge de la mobilité » annonce Shailen Bhatt, l’organisateur. Les congrès ITS sont ancrés sur le Big Data, les autoroutes intelligentes, la cybersécurité et bien plus encore. « L’une des choses que nous espérons démontrer à Los Angeles est le décollage et l’atterrissage verticaux » insiste Shailen Bhatt.

En Allemagne, il y a bien une équipe qui travaille au développement
Photo © Volocopter

Florian Reuter, directeur général de Volocopter, ancien de Siemens et UPS a décidé d’apporter une vision nouvelle du transport urbain « Aujourd’hui, davantage de personnes vivent dans les villes plutôt que dans les campagnes. Tous veulent gagner en mobilité et il faut apporter des solutions. Cette tendance va conduire les modèles contemporains de mobilité à leurs limites y compris les véhicules autonomes ne peuvent pas compenser l’exigence de croissance constante des solutions de transport. La mobilité pour l’avenir doit donc marcher sur de nouveaux chemins pour trouver des solutions. Le Volocopter constitue l’une de ces solutions. »

Dans un monde guidé par le virtuel, faut-il s’attendre à être dépassé par la machine …
Photo © Volocopter

Selon les concepteurs, l’engin volant entièrement électrique utilise ses propres hubs et relit en un temps record les points stratégiques comme les centres d’affaires ou les aéroports. « Les Volocopters autonomes, qui décollent chaque minute, soulagent la congestion urbaine et ils sont beaucoup moins chers que les alternatives conventionnelles de mobilité aérienne. Non seulement il soulage la tension de la circulation sur les routes, il fait aussi gagner du temps avec un service à la demande sans émission polluante. Ainsi, il ouvre une perspective complètement nouvelle sur notre ville comme un système de mobilité de premier plan. » pense Jan-Hendrick Boelens, directeur technique de Volocopter et ancien d’Airbus hélicoptères où il a travaillé sur les systèmes électriques.

Commentaires

commentaires