Paroles d'experts

Transport routier, un très bon 2ème trimestre enregistré

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat
Ban_cofisoft


Le baromètre du transport de TimoCom affiche au deuxième trimestre 2017, un rapport fret-véhicules de 70:30. D’après l’Office fédéral, l’Allemagne a exporté au mois de mai 14,1 % de plus que l’année dernière à la même période. L’évolution économique rapide explique en partie cette proportion importante de fret et a nécessité beaucoup plus de véhicules dans toute l’Europe.

En avril, le baromètre du transport est passé à 68 % de fret. La consommation élevée due à l’Oktoberfest en Allemagne ainsi qu’aux fêtes de Pâques ont donné lieu à une augmentation de la demande. Les jours fériés ont aussi rythmé cette période. Au mois de mai, le baromètre affichait un rapport fret-véhicules de 70:30. Ce qui a été avant tout décisif est la production économique de l’Allemagne.

« Ce qui semble tout d’abord positif pour les commissionnaires et les transporteurs aura un impact négatif à la longue. Si cette tendance se poursuit et va en augmentant, les entreprises ne pourront plus satisfaire les besoins de leurs clients. Cet essor économique pourrait prendre alors rapidement fin » explique Gunnar Gburek, Company Spokesman à TimoCom.

Au mois de juin, on relève 71 %  d’excédent de fret. Selon le baromètre conjoncturel de l’Institut allemand économique, l’index a été avec 104 points bien supérieur à la barre des 100 points.

« C’est déjà un premier pas de fait dans la bonne direction mais les nombreux chantiers ont  d’abord pour conséquence des temps de trajet plus longs. De plus, la nouvelle réglementation concernant les pauses en semaines est contre-productive. Si les transporteurs ne peuvent plus passer leurs pauses dans leur camion, les chauffeurs routiers étrangers essaieront de rentrer chez eux en fin de semaine et ne seront donc disponibles que plus tard en début de semaine » explique Gunnar Gburek.

Au 3ème trimestre l’économie devrait poursuivre son bon niveau de production et de commerce.

Commentaires

commentaires